1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Migrants : l'UE a lancé son opération navale contre les passeurs en Méditerranée
1 min de lecture

Migrants : l'UE a lancé son opération navale contre les passeurs en Méditerranée

La mission sera limitée dans un premier temps à une surveillance accrue des réseaux de passeurs.

Une équipe française vient en aide à des migrants le 20 mai 2015. (Illustration)
Une équipe française vient en aide à des migrants le 20 mai 2015. (Illustration)
Crédit : MARINE NATIONALE / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Deux mois après le naufrage de 900 migrants  Les ministres des Affaires étrangères de l'UE ont lancé lundi une mission navale de lutte contre le trafic en Méditerranée, à l'occasion de leur réunion mensuelle au Luxembourg. L'objectif est dans un premier temps de surveiller les réseaux de passeurs. 

Les premiers déploiements de navires de l'opération, baptisée EU Navfor Med et dont le QG est à Rome, sont attendus dans une semaine. Ils serviront in fine à détruire les embarcations utilisées par les trafiquants au plus près des côtes libyennes, et notamment les "bateaux mères" qui servent à tracter en haute mer des radeaux de fortune chargés de migrants. 

Pas de résolution de l'ONU pour recourir à la force

En l'absence d'une résolution du Conseil de sécurité autorisant l'usage de la force dans les eaux territoriales libyennes, la lutte contre le trafic de migrants ne s'exercera que de manière limitée. "Il s'agira d'écouter, de voir, d'analyser" les activités des trafiquants grâce à l'utilisation de navires militaires, d'avions patrouilleurs maritimes, de drones et de sous-marins, a expliqué une source européenne. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/