1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Michel Sapin accusé d'avoir "claqué la culotte" d'une journaliste
1 min de lecture

Michel Sapin accusé d'avoir "claqué la culotte" d'une journaliste

Le ministre des Finances aurait "claqué l'élastique de la culotte d'une journaliste" qui se penchait pour ramasser son stylo. Il dément mais des associations réclament sa démission.

Le ministre des Finances Michel Sapin le 8 juillet 2015.
Le ministre des Finances Michel Sapin le 8 juillet 2015.
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
James Abbott
James Abbott

Les faits avaient été révélés un an plus tôt mais on n'en connaissait pas l'auteur. Le 5 mai 2015, une quarantaine de journalistes avaient cosigné une tribune dans le quotidien Libération, accusant les hommes politiques de sexisme. Une journaliste avait notamment expliqué qu'en se penchant pour prendre son stylo par terre, un ministre lui aurait lancé : "Ah mais qu'est-ce que vous me montrez là", ne pouvant retenir sa main. Ce ministre serait Michel Sapin.

C'est ce que révèle le livre L'Élysée off (Fayard), dont Le Lab a révélé un extrait : "Ce ministre qui nous voyant penchées pour ramasser un stylo, ne peut retenir sa main en murmurant : 'Ah mais qu'est-ce que vous me montrez là ?' et qui fait claquer l'élastique de la culotte de la reporter en pantalon taille basse, c'est le locataire de Bercy."

Une "blague potache" ? Sapin dément, une association réclame sa démission

L'entourage de Michel Sapin a tenté de justifier ce geste aux auteurs du livre, Stéphanie Marteau et Aziz Zemouri, en expliquant qu'il s'agissait tout simplement d'une "blague potache" et que la journaliste en question avait juste "pris la mouche". 

Sa responsable de presse, Hélène Fontanaud, va plus loin pour défendre le ministre des Finances. Elle assure que le ministre dément cette histoire et qualifie ces allégations "d'inexactes et calomnieuses". Michel Sapin se réserverait ainsi "le droit d'engager toute action nécessaire pour faire respecter la réalité des faits".

À lire aussi

Toutefois, Osez le féminisme a expliqué dans un communiqué que ce comportement est indigne d'une fonction ministérielle. "Une main aux fesses n'est pas une blague potache, c'est une agression sexuelle", rappelle l'association qui ne veut pas "que ce geste reste impuni" et réclame donc le départ de Michel Sapin

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire