Orelsan relaxé : "Alors donc 'sale pute' c'est de la création ?", s'indigne Alba Ventura

REPLAY / ÉDITO - La cour d'appel de Versailles a jugé jeudi 18 février que les paroles des chansons du rappeur sur les femmes relevaient de la liberté d'expression.

Alba Ventura >
Orelsan relaxé : "Alors donc 'sale pute' c'est de la création ?", s'indigne Alba Ventura Crédit Image : Alba Ventura | Crédits Média : RTL | Durée : | Date :
1/

Le rappeur Orelsan, rejugé pour injure et provocation à la violence envers les femmes dans plusieurs de ses textes, a été relaxé jeudi 18 février par la cour d'appel de Versailles. Celle-ci a considéré qu'il s'agissait de création artistique. Alors donc "sale pute" c'est de la création ? "Ferme ta gueule ou tu vas te faire marie-trintigner" (en référence à la mort de Marie Trintignant), c'est de l'art ? On cite là des titres ou extraits de ses chansons. On veut bien que le rap soit l'expression "d'une génération désenchantée, des tourments d'une jeunesse en proie au mal être et au désarroi", selon le compte rendu de la cour d'appel. Mais pourquoi  en 2009 la même justice avait estimé que ces chansons constituaient un délit de provocation à la violence à l'égard des femmes ? Sacré revirement en quelques années.

Où est le point de bascule ? Quand on injurie une race, une religion, les femmes, la police ? Où est curseur ? Les femmes et la police sont-ils moins importantes que les races ou les religions ? On pose simplement la question à la cour d'appel de Versailles. En tout cas, quand on interroge la ministre du Droit des femmes, Laurence Rossignol, évidemment elle prend acte de la décision de justice. Mais d'un point de vue moral elle trouve ça révoltant, et elle se demande où est la création quand on fait de l'apologie de meurtre. On est 100% d'accord avec elle.

Rimbaud et Baudelaire étaient des révoltés, mais ce n'était pas vulgaire. Et surtout c'était poétique

Alba Ventura

La justice a estimé que la liberté d'expression primait. On connaît ce débat par cœur. À l'époque, il y avait eu une confrontation politique. Ségolène Royal était accusée d'avoir déprogrammé le chanteur des Francofolies de la Rochelle (elle était présidente de région). Elle était soutenue par des gens d'horizons différents : Dominique Bussereau, l'ancien ministre des transports de Jean-Pierre Raffarin, mais aussi la communiste Marie-George Buffet, l'écologiste Corine Lepage ou encore Christophe Girard, l'adjoint socialiste de Bertrand Delanoë à la mairie de Paris. Ils étaient bien sûr les "censeurs". En face il y avait Jack Lang, Frédéric Lefebvre à l'UMP, et Fréderic Mitterrand, pour qui l'artiste est tout excusé parce qu'il crée.

On sait bien que l'on n'a jamais tranché la question de savoir où s'arrête la liberté artistique et que l'on ne tranchera jamais sans doute. C'est très compliqué d'imposer des limites dans la création. Mais on a toujours le droit de donner son avis, sans trivialité. Non ce n'est pas parce qu'on est rappeur que tout est autorisé. Ce n'est pas parce que vous êtes le mode d'expression de la révolte que vous pouvez vous permettre de proférer des sauvageries sexistes. Rimbaud et Baudelaire étaient des révoltés, mais ce n'était pas vulgaire. Et surtout c'était poétique.

Le carnet du jour

Nicolas Sarkozy a vendu beaucoup d'exemplaires de son livre La France pour la vie. On ne sait pas si François Hollande l'a acheté. Mais selon ses proches, il en a lu quelques extraits. Pour le chef de l'État, ça ne fait pas de doute, c'est bien l'ancien président de la République qui l'a écrit de sa main, parce qu'il se dévoile, parce que ce livre sent le vécu. Quant au mea culpa de Nicolas Sarkozy ? Toujours selon ses proches, François Hollande estime que le mea culpa est inévitable quand on a été président, même si les Français n'y sont pas sensibles. Enfin le mea culpa c'est surtout bien pratique quand on ne fait pas ce que l'on dit...

La rédaction vous recommande
LoïcFarge42
par Journaliste RTL
Suivez Loïc Farge sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7781958746
Orelsan relaxé : "Alors donc 'sale pute' c'est de la création ?", s'indigne Alba Ventura
Orelsan relaxé : "Alors donc 'sale pute' c'est de la création ?", s'indigne Alba Ventura
REPLAY / ÉDITO - La cour d'appel de Versailles a jugé jeudi 18 février que les paroles des chansons du rappeur sur les femmes relevaient de la liberté d'expression.
http://www.rtl.fr/actu/politique/orelsan-relaxe-alors-donc-sale-pute-c-est-de-la-creation-s-indigne-alba-ventura-7781958746
2016-02-19 08:12:00
http://media.rtl.fr/cache/NqmZGt1sUThW3k2mnrRSSg/330v220-2/online/image/2014/0422/7771346845_alba-ventura.jpg