1 min de lecture Religions

Matthias Fekl sur RTL : "Nous éloignerons tous ceux qui prêchent la haine"

INVITÉ RTL - Après la fermeture de la mosquée de Torcy, le ministère de l'Intérieur affirme sa fermeté face à ces lieux ayant une certaine "ambiguïté".

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Grande-Synthe : "On ne laissera pas se reconstituer le camp", assure Matthias Fekl Crédit Image : Johanna Guerra / RTLNET | Crédit Média : Elizabeth Martichoux | Durée : | Date : La page de l'émission
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Nouvelle fermeture administrative d'une mosquée. À Torcy, en Seine-et-Marne, la mosquée Rahma a été fermée dans le cadre de l'état d'urgence, notamment pour des prêches "légitimant le jihad armé". Une fermeture qui intervient au terme d'une longue procédure. "Il faut disposer de tous les éléments pour que le dossier tienne au regard de l'état de droit, des règles notre pays. Là, ces dérives n'ont rien à voir avec la liberté d'expression ou avec la liberté de religion", explique Matthias Fekl au micro de RTL.

Depuis les attentats du 13 novembre et l'instauration de l'état d'urgence, le nombre de fermeture administrative a considérablement augmenté alors qu'une mosquée à Sète a également été fermée la semaine dernière. "Nous éloignerons de la France tous ceux qui prêchent la haine", assure le ministre de l'Intérieur.

Ce dernier cite notamment l'exemple d'Hani Ramadan, le frère de Tariq Ramadan. Matthias Fekl le définit comme un "prêcheur de haine" : "Il y a les propos qu'il a tenus, sur l'égalité entre les sexes, sur l'antisémitisme et la haine des juifs, la haine d'autres musulmans"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Religions Matignon Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants