1 min de lecture Manuel Valls

Manuel Valls de retour en France ? "Je ne veux pas être ridicule", dit-il sur RTL

INVITÉ RTL - Le conseiller municipal de Barcelone confie aimer la France et les Français, mais ne veut pas "être ridicule" en proposant ses services à Emmanuel Macron. Il salue par ailleurs le travail d'Édouard Philippe qui "fait bien son job" selon lui.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Manuel Valls de retour en France ? "Je ne veux pas être ridicule", dit-il sur RTL Crédit Image : PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch édité par Sarah Ugolini

Manuel Valls bientôt de retour en France ? "Je ne réponds pas à cette question", commence par assurer l'ancien Premier ministre, quand on lui demande quelle serait sa réponse si Emmanuel Macron le sollicitait pour grossir les rangs du gouvernement. "J'aime la France, j'aime les Français", rappelle Manuel Valls, avant de confier : "Je ne veux pas être ridicule". Le conseiller municipal de Barcelone ne souhaite faire aucun appel du pied au président de la République. 

Pour préparer le monde d'après la crise sanitaire, Manuel Valls assure qu'il "faudra un gouvernement particulièrement solide face aux défis qui s'annoncent" et laisse entendre la nécessité d'un remaniement. Il explique que "tous les partis ne viendront pas au gouvernement", mais qu'"il faut rasssembler" car "le pays est très fracturé". Selon lui, l'enjeu social et économique "nécessite beaucoup d'unité nationale". Il juge que "c'est le président de la République qui doit définir son nouveau cap". 

Concernant le travail du Premier ministre, Manuel Valls assure qu'"Édouard Philippe fait bien son job". "Comme je fais partie de la confrérie des anciens Premiers ministres", plaisante-t-il en lui apportant son soutien. Pour Manuel Valls, dans cette crise, "les Français font reposer l'essentiel de leurs attentes sur le chef de l'État". 

Les frondeurs ont un coté enfants gâtés

Manuel Valls sur RTL.
Partager la citation

Au sujet des frondeurs et de la création d'un nouveau groupe à l'Assemblée nationale, Manuel Valls estime n'être "pas sur que ce soit le moment". Pour l'ancien Premier ministre, "il y a un coté enfants gâtés". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manuel Valls Édouard Philippe Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants