1 min de lecture Politique

Manuel Valls adresse un "au revoir chaleureux" aux Français

L'ancien Premier ministre a défendu son choix d'aller se présenter aux élections municipales à Barcelone, sa ville natale.

Manuel Valls a officialisé sa candidature à la mairie de Barcelone le 25 septembre 2018 dans la ville catalane
Manuel Valls a officialisé sa candidature à la mairie de Barcelone le 25 septembre 2018 dans la ville catalane Crédit : JOSEP LAGO / AFP
Octave Odola
Octave Odola
et AFP

Manuel Valls a fait ses adieux médiatiques à la politique française. Invité ce dimanche 30 septembre au journal télévisé sur France 2, l'ancien Premier ministre de François Hollande a défendu son choix de quitter la France pour tenter de se faire élire à la mairie de Barcelone, comme il l'a officiellement annoncé mardi 25 septembre

"Il y a un challenge, un défi politique. Mais il y a d'abord, et avant tout, et je demande qu'on le respecte, un changement de vie", a lancé Manuel Valls, qui va démissionner de son poste de député de l'Essonne. L'homme politique a également adressé une petite pique à François Hollande, président de la République de 2012 à 2017. "J'ai pris la foudre que François Hollande n'a pas voulu prendre", a lâché l'ex-premier ministre, évoquant les contestations liées au contenu de la loi Travail en 2016.

Relancer sa carrière politique à Barcelone

Manuel Valls, né espagnol et naturalisé français à 20 ans, a aussi adressé "un au revoir chaleureux et tendre" aux Français avant de rentrer dans son pays natal. L'ancien pensionnaire de Matignon tentera à Barcelone de relancer sa carrière politique, sérieusement freinée par son échec aux primaires socialistes en janvier 2017
Valls avait ensuite soutenu Emmanuel Macron au premier tour de l'élection présidentielle aux dépens de Benoît Hamon, le candidat du PS. L'ex-député d'Évry (Essonne) avait ensuite claqué la porte du Parti socialiste, avant de multiplier les appels du pied pour siéger à l'Assemblée nationale avec la majorité présidentielle. En vain.

À lire aussi
Benjamin Griveaux, invité de RTL le 23 juillet 2018. gouvernement
Benjamin Griveaux était l'invité de RTL

Au milieu des hommages d'hommes politiques saluant l'action de Manuel Valls, la déclaration d'Olivier Faure a détonné. Le premier secrétaire du PS estime que son ancien camarade quitte la France "avec le goudron et les plumes", avant d'asséner. "C'est l'un des hommes politiques les plus détestés du pays". "Le monde politique manque parfois un peu d'élégance", s'est contenté de répondre l'ancien protégé de Michel Rocard.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Manuel Valls Barcelone
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794997401
Manuel Valls adresse un "au revoir chaleureux" aux Français
Manuel Valls adresse un "au revoir chaleureux" aux Français
L'ancien Premier ministre a défendu son choix d'aller se présenter aux élections municipales à Barcelone, sa ville natale.
https://www.rtl.fr/actu/politique/manuel-valls-adresse-un-au-revoir-chaleureux-aux-francais-7794997401
2018-09-30 22:41:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/IbM5nrB_fT-yYEwIW1fUNg/330v220-2/online/image/2018/0925/7794929889_manuel-valls-a-officialise-sa-candidature-a-la-mairie-de-barcelone-le-25-septembre-2018-dans-la-ville-catalane.jpg