1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Macron président : un étudiant "bien trop sérieux et rabat-joie", se souvient une camarade
2 min de lecture

Macron président : un étudiant "bien trop sérieux et rabat-joie", se souvient une camarade

Après l'annonce de la victoire d'Emmanuel Macron, une ancienne camarade de Sciences Po a dressé un court portrait de l'étudiant devenu président, dans un message publié sur Facebook dimanche 7 mai.

Emmanuel Macron à 18 ans
Emmanuel Macron à 18 ans
Crédit : Groupe France Télévisions France 3
Philippe Peyre

Quel genre d'élève a été Emmanuel Macron ? Quelques heures après l'annonce de sa victoire à la présidence de la République, une ex-étudiante de Sciences Po, scolarisée au même moment que le président élu, a publié un message sur Facebook dans lequel elle s'est remémorée l'élève qu'il a été.

"Et dire qu'Emmanuel était assis tous les vendredis matins dans l'amphi Boutmy (un amphithéâtre de Sciences Po, ndlr), juste derrière moi et mon partenaire de discussion, Baptiste", s'est souvenue Anne-Sophie, cette ancienne élève de la prestigieuse école par laquelle est passée Emmanuel Macron en 2001. 

Si la jeune femme a rédigé un message que l'on peut qualifier de bienveillant à l'égard du président élu, témoignant de son admiration de voir un ancien camarade propulsé à la tête du pays, elle n'a pas manqué de rappeler le genre d'élève très studieux qu'il a été : "Chaque semaine, il me tapait sur l'épaule pour me demander de me taire. Aujourd'hui, ce camarade de banc (que je trouvais, à l'époque, bien trop sérieux et rabat-joie !est devenu Président de la République...", a-t-elle salué, avant de conclure sa publication par un simple : "Bravo camarade !"

Un étudiant "brillant"

Cette ancienne camarade d'Emmanuel Macron n'est pas la seule à s'être remémorée ce qu'était à l'époque celui qui vient d'être porté à la magistrature suprême. Au début du mois d'avril, l'animateur de radio et de télévision, Ali Baddou, qui a été l'un de ses enseignants, a souligné dans les colonnes de Vanity Fair combien Macron a été un bon élève : "C'était le meilleur étudiant de ma conférence, a assuré l'animateur. Mais je me souviens surtout qu'il adorait poser des questions, dialoguer". 

À lire aussi

Pas peu fier de voir un ancien élève devenir président de la République, l'Institut d'études politiques de Paris (Sciences Po Paris), a ressorti les appréciations. "Élève brillant", "doté d'une pensée originale et construite" et d'une "grande maturité"... C'est ainsi que le professeur de "Protection sociale" définissait son élève à l'époque. 

Autant d'éloges qui viennent dessiner les contours de cet élève devenu ministre et que personne ne pensait en mesure de remporter l'élection présidentielle. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/