1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Macron dit à chacun la vérité qu'il a envie d'entendre", estime Corinne Lhaïk
1 min de lecture

"Macron dit à chacun la vérité qu'il a envie d'entendre", estime Corinne Lhaïk

INVITÉE RTL - La journaliste publie "Président cambrioleur", un ouvrage dans lequel elle raconte l'arrivée au pouvoir du président, sa personnalité et son rapport aux autres partis politiques.

Emmanuel Macron, le 21 novembre 2020
Emmanuel Macron, le 21 novembre 2020
Crédit : Ludovic MARIN / POOL / AFP
Président cambrioleur
06:45
Yves Calvi_
Yves Calvi - édité par Florine Boukhelifa

"C'est le plus grand des voleurs, oui, mais c'est un gentleman", chantait Jacques Dutronc. Dans son livre Président cambrioleur, la journaliste Corinne Lhaïk raconte le parcours insolite d'Emmanuel Macron et sa politique entremêlée d'idées de tous bords.

La journaliste du quotidien L'Opinion estime que le président "est entré par effraction légale dans la politique." Pour conquérir le pouvoir, Emmanuel Macron "a cassé le clivage entre la droite et la gauche et a profité du fait que les partis traditionnels étaient affaiblis."

Pour mener sa politique, le président a d'abord "cambriolé" la gauche au début de son mandat, puis la droite, notamment "avec un positionnement assez dur sur les questions de lutte contre l'islamisme politique." Emmanuel Macron s'est également attaqué aux écologistes "quand il affirme qu'il est capable de trouver un chemin qui concilie écologie et croissance économique", raconte Corinne Lhaïk.

Le chef de l'État use également beaucoup de sa séduction, ce qui peut jeter un doute sur l'authenticité de ses engagements. Selon la journaliste, "il dit à chacun la vérité qu'il a envie d'entendre." Des vérités parfois contradictoires, mais qui donnent l'impression d'être compris par le président.

À lire aussi

Dans son ouvrage, Corinne Lhaïk met en lumière les aspects négatifs de cette personnalité complexe. "Il a un tempérament jaloux", raconte-t-elle, "je pense qu'il a un peu peur qu'il lui arrive ce qu'il a fait à François Hollande. Aucune tête ne doit donc dépasser."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/