1 min de lecture Élysée

Loi "sécurité globale" : la majorité va réécrire l'article 24 après "la colère froide" de Macron

INFO RTL - Après avoir participé à une réunion déclenchée en urgence par Emmanuel Macron, Christophe Castaner doit annoncer la "réécriture de l'article 24".

Emmanuel Macron au palais de L'Élysée, le 17 novembre 2020.
Emmanuel Macron au palais de L'Élysée, le 17 novembre 2020. Crédit : Ludovic MARIN / AFP / POOL
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch édité par Marie-Pierre Haddad

Une reprise en main. Emmanuel Macron a réuni ce lundi 30 novembre à l'Élysée Jean Castex et les présidents des groupes parlementaires La République En Marche Christophe Castaner, MoDem Patrick Mignola et Agir Olivier Brecht. Objectif : sortir de la crise politique dans laquelle s'est enfoncée l'exécutif avec la proposition de loi "sécurité globale". 

Une réunion sous tension alors que certains députés de la majorité demandent le retrait de la proposition de loi, après une série de revers pour Beauvau. Selon nos informations, Emmanuel Macron a abordé la réunion sous "une colère froide". "Je ne sais pas comment on s'est mis dans cette situation politique qui a été largement coproduite, a indiqué le chef de l'État qui a rappelé qu'"une majorité des Français soutient les objectifs" de cette loi. 

Les vidéos montrant l'interpellation et le passage à tabac de Michel Zecler ont relancé le débat sur les violences policières. Le président de la République a une nouvelle fois indiqué lors de la réunion à l'Élysée qu'il attendait des propositions pour réformer la police.

Christophe Castaner, Patrick Mignola et Olivier Brecht doivent ainsi prendre la parole afin d'annoncer "une réécriture" du controversé article 24 pour "garder l'objectif de la loi tout en levant les ambiguïtés sur les libertés en général et la liberté de la presse en particulier", ont rapporté des participants. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élysée Assemblée nationale
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants