1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les six dates qui expliquent les dissensions chez Les Le Pen
2 min de lecture

Les six dates qui expliquent les dissensions chez Les Le Pen

Depuis 50 ans, le Front national vit au gré des histoires de famille et les dissensions sont plus vieilles que le parti.

Marine Le Pen et son père au congrès des jeunes frontistes à Fréjus
Marine Le Pen et son père au congrès des jeunes frontistes à Fréjus
Crédit : VALERY HACHE / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le linge sale se lave en famille, l'adage vaut pour le Front national. Seul parti de France à être dirigé depuis sa création par la même famille, le parti vogue au gré des tempêtes familiales dont la plus récente est la tentative d'éviction de Jean-Marie Le Pen par sa fille. Retour en six dates sur les grandes querelles frontistes. 

La mère viole la loi du clan

- 29 juin 1960 : Jean-Marie Le Pen, 32 ans, député de la Seine, épouse Pierrette Lalanne, divorcée dix jours auparavant de Claude Giraud, ami du jeune époux. Leur première fille, Marie-Caroline est né quelques mois plus tôt, le 23 janvier. Deux autres filles suivront: Yann, née le 18 novembre 1963 puis Marine, le 5 août 1968.

- 10 octobre 1984 : Pierrette Le Pen quitte brusquement le domicile familial pour rejoindre un journaliste, Jean Marcilly, chargé d'écrire une biographie de Jean-Marie en prévision des élections au Parlement européen où il sera du reste élu, puis réélu jusqu'en 2014. 

- janvier 1986 : les trois filles, alors âgées de 25, 22 et 17 ans, qui ont pris le parti de leur père, signent un communiqué dans lequel elles accusent leur mère d'être manipulée.

À écouter aussi


- mars-avril 1987 : le divorce est prononcé le 18 mars. Le Pen, qui a coupé les vivres à Pierrette, ironise sur le sort de sa femme dans Playboy : Pierrette demande un droit de réponse au mensuel et pose nue, vêtue d'un seul tablier de soubrette. Les filles mettront des années à lui pardonner. 

Scission entre lepénistes et mégrétistes

- fin 1998 : Marie-Caroline, conseillère régionale d'Île-de-France, décide de se rallier avec son mari Philippe Olivier à Bruno Mégret, dont l'exclusion du Front national a mené à une scission du parti et à la création du MNR (Mouvement national républicain). Elle tente en vain une réconciliation des deux parties. Son père la répudie en direct sur TF1 en s'en prenant "aux femmes qui ont l'habitude de suivre leur mari ou leur amant plutôt que leur père"

La rupture avec Marine

- 4 mai 2015 : après plusieurs semaines de conflit entre Le Pen père et fille, le bureau exécutif du parti annonce "la suspension" de Jean-Marie Le Pen de sa qualité d'adhérent au FN. Jean-Marie Le Pen dénonce "la félonie" que constituerait  sa suspension et indique qu'une victoire de Marine à la présidentielle serait "scandaleuse". 

Marion Maréchal-Le Pen, députée, fille de Yann, prend ses distances et demande au bureau politique du FN un délai de réflexion concernant sa candidature aux régionales de décembre en Paca. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/