2 min de lecture Polémique

Les Républicains : le mouvement Sens Commun est en pleine crise 

CONFIDENTIELS RTL - Son président, Christophe Billan, s'est dit prêt à une "plateforme" politique avec Marion Maréchal-Le Pen. Sa prise de position divise le mouvement.

Pauline de Saint-Remy Les Confidentiels RTL Pauline De Saint-Rémy
>
Les Républicains : le mouvement Sens Commun est en pleine crise  Crédit Image : AFP / Archives, Dominique Faget | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
et Loïc Farge

Mercredi 18 octobre au soir avait lieu un bureau politique de crise de Sens Commun, le mouvement issu de la Manif pour tous. Son président, Christophe Billan, est en difficulté depuis qu'il a déclaré, dans le magazine L'Incorrect, être prêt à constituer une "plateforme" d'idées communes avec Marion Maréchal-Le Pen, obligeant Laurent Wauquiez, notamment, en pleine campagne pour la présidence des Républicains, à se désolidariser.

Si cette prise de position, contestée par certains en interne, n'a pas empêché Christophe Billan de se voir renouveler la confiance des cadres du mouvement, faute de remplaçant (ils étaient réunis samedi 14 octobre à huis clos à Asnières), il lui a tout de même été signifié que ses propos n'engageaient que lui. Le hic, souligne un historique de Sens Commun, c'est qu'"il ne voit toujours pas le problème, alors que nous on était groggy".

Depuis, son cas s’est encore aggravé. La semaine dernière, le site du magazine L'Incorrect, fondé par des proches de Marion Maréchal-Le Pen, a rendu publique une vidéo bizarrement passée assez inaperçue jusqu'à présent, mais pas dans les rangs des Républicains.

À lire aussi
Les forains ont violemment manifesté, vendredi 22 mars au Mans, ce qui a provoqué l'évacuation de la mairie société
La mairie du Mans évacuée en raison d'une manifestation "violente" des forains

"Les derniers militants de droite sont chez nous"

On peut y entendre l'intégralité des propos qui ont été tenus par Christophe Billan au cours de cet entretien. Il sont assez sidérants. Au-delà du fond - il affirme, par exemple, qu'on ne peut pas être Français sans être chrétien -, le président de Sens Commun expose, sans complexe, la stratégie qui est la sienne : opérer de l'intérieur un rapprochement entre les sympathisants des Républicains et du Front national en dehors de ce qu'il qualifie de "vieux appareils en train de s'écrouler".

Persuadé que Sens Commun a "pratiquement pris le contrôle du parti", il affirme : "Les derniers militants de droite, c'est chez nous". Son plan : donner quelques mois aux Républicains pour revoir leur doctrine et mettre en place ce nouvel appareil. Faute de quoi, Sens Commun lancera sa "plateforme" d'union des droites. De quoi apporter de l'eau au moulin des détracteurs de Sens Commun chez Les Républicains.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Les Républicains Extrême droite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790581517
Les Républicains : le mouvement Sens Commun est en pleine crise 
Les Républicains : le mouvement Sens Commun est en pleine crise 
CONFIDENTIELS RTL - Son président, Christophe Billan, s'est dit prêt à une "plateforme" politique avec Marion Maréchal-Le Pen. Sa prise de position divise le mouvement.
https://www.rtl.fr/actu/politique/les-republicains-le-mouvement-sens-commun-est-en-pleine-crise-7790581517
2017-10-19 07:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/QI6tU3DO_zNi14GbMhQmRw/330v220-2/online/image/2017/1019/7790581620_des-partisans-de-sens-commun-le-15-novembre-2014-a-paris.jpg