1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 18h - Abandon de Griveaux : LaREM cherche désespérément un candidat à Paris
2 min de lecture

Les infos de 18h - Abandon de Griveaux : LaREM cherche désespérément un candidat à Paris

"Il faut réfléchir collectivement et rapidement", a déclaré Stanislas Guerini, chef de LaREM, samedi au siège du parti, où des réunions se tiennent pour trouver d'ici à lundi, un successeur à Benjamin Griveaux.

Benjamin Griveaux, le 11 juillet 2019
Benjamin Griveaux, le 11 juillet 2019
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Abandon de Griveaux : LaREM cherche désespérément un candidat à Paris
04:11
Les infos de 18h du samedi 15 février 2020
04:12
Vincent Parizot - édité par Félix Roudaut

Difficile de trouver une nouvelle figure de proue de La République en marche (LREM) et de ses alliés centristes : ils sont plongés samedi 15 février dans d'intenses tractations, après "la déflagration" du retrait de l'ex porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux, à un mois du premier tour des municipales à Paris. 

Les réunions au siège de LREM visent à trouver un nouveau chef de campagne "rapidement et collectivement", a déclaré Stanislas Guerini. Le parti a pour objectif de trouver un nouveau candidat d'ici lundi, alors qu'approche la date limite du 27 février pour le dépôt des listes. Parmi les noms cités pour remplacer Benjamin Griveaux, figurent celui de l'ex-ministre Mounir Mahjoubi qui s'est dit "disponible", ou le porte-parole du groupe LREM au Sénat Julien Bargeton, qui s'est proposé. Son homologue à l'Assemblée Sylvain Maillard est également cité.  

Certains membres d'En marche tentent de convaincre la ministre de la Santé Agnès Buzyn d'être candidate, mais d'autres jugent cette option quasi impossible vu son agenda chargé. Marlène Schiappa, la secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité femmes-hommes, a elle aussi décliné.  "D'ici la fin du week-end, en début de semaine prochaine, nous aurons notre candidat", a assuré samedi Mounir Mahjoubi, à la sortie d'une réunion au siège de LREM, qui a rassemblé "nos partenaires du Modem, d'Agir, (...) de l'UDI, (...), tous ceux qui ont fait cette campagne depuis plusieurs mois, (...) toutes les têtes de liste déjà engagées".

À écouter également dans ce journal :

Emmanuel Macron a estimé samedi à Munich que la Russie "allait continuer à essayer de déstabiliser" les démocraties occidentales via la manipulation des réseaux sociaux ou des opérations dans le cyberespace. "Je pense que la Russie continuera à essayer de déstabiliser, soit (via) des acteurs privés, soit directement des services, soit des 'proxies'", a-t-il dit lors de la conférence sur la sécurité de Munich, en la qualifiant "d'acteur extrêmement agressif" dans ce domaine. 

À lire aussi

- Coronavirus : un touriste chinois de 80 ans, infecté par le nouveau coronavirus et hospitalisé en France depuis fin janvier, est décédé, a annoncé samedi la ministre française de la Santé Agnès Buzyn.

- Des échauffourées ont éclaté samedi après-midi dans le centre-ville de Sedan (Ardennes) entre des supporters hollandais et bastiais quelques heures avant un match de N2 entre Sedan et Bastia, faisant au moins six blessés dont un grave, selon des sources concordantes. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/