1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 12h30 - Mort de Giscard d'Estaing : une relation particulière avec l'Afrique

Les infos de 12h30 - Mort de Giscard d'Estaing : une relation particulière avec l'Afrique

Valéry Giscard d'Estaing avait des relations ambigües tant sur le plan personnel que politique avec le continent africain.

Valery Giscard d'Estaing au Bourget, le 14 octobre 2014.
Valery Giscard d'Estaing au Bourget, le 14 octobre 2014.
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
RTL Midi du 03 décembre 2020
25:09
RTL Midi du 03 décembre 2020
25:10
Brice Dugénie
Journaliste

Parmi les facettes de Valéry Giscard d'Estaing, décédé ce mercredi à 94 ans, il y avait aussi Giscard l'Africain. On touche plutôt à la part d'ombre du personnage, qui avait des relations ambigües tant sur le plan personnel que politique avec ce continent. Dès son arrivée à l'Élysée, VGE ne fait mystère de ses ambitions africaines pour la France puisque son premier voyage officiel se déroule en Centrafrique

VGE veut maintenir l'influence Française sur le continent et sauvegarder les intérêts économiques comme en 1976 au Gabon. "L'importance des opérations de vente de matériels, d'équipements au Gabon représente 3 milliards de francs", disait-il. Des intérêts économiques que Valéry Giscard d'Estaing défend également avec les armes. À six reprises, les militaires Français feront et déferont les rébellions
 
Il y a un mois à peine, Valéry Giscard d'Estaing venait de faire paraitre son dernier romain, Loin du bruit du monde, celui de la fuite d'un ancien président du Sénat en Centrafrique.

À écouter également dans ce journal

Hommage - Emmanuel Macron s'adressera aux Français ce jeudi à 20 heures pour rendre hommage à Valéry Giscard d'Estaing. Le chef de l'État a salué la mémoire d'une grande figure de la République française, dont "le septennat transforma la France". 

Radicalisation - Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé, mercredi 2 décembre qu'une "action massive et inédite contre le séparatisme" allait être lancée dans "les prochains jours" visant "76 mosquées".

International - Avec la mort de Valéry Giscard d'Estaing, un "grand Européen", l'Allemagne a perdu un "ami", a réagi jeudi la chancelière Angela Merkel. Saluant la mémoire d'un "homme d'État", Mme Merkel se dit par ailleurs "reconnaissante" de "tous les bons entretiens" qu'elle a eus avec l'ancien président français.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/