4 min de lecture François Hollande

Les confidences des deux François

REPLAY - François Hollande et François Rebsamen se confient dans deux livres à paraître ces prochains jours.

BEGOT 245300 La Revue de Presse Amandine Begot
>
Les confidences des deux François Crédit Image : Maxime Villalonga | Crédit Média : Adeline François | Durée : | Date : La page de l'émission
Adeline François
Adeline François
Journaliste RTL

C'est un livre qui n'est pas encore sorti, mais qui fait déjà beaucoup parler : En toutes confidences, c'est le titre des confidences de François. Mais pas le François auquel vous pensez, non... En toutes confidences, c'est le livre de François Rebsamen qui sortira en novembre. L'ancien ministre y raconte notamment la création de l'unité d'élite de la police en 1985. François Rebsamen est alors au cabinet du ministre de l'Intérieur, Pierre Joxe et il fallait donner un nom qui claque à cette unité d'élite. Un nom qui sonne bien, avec un côté martial, facile à retenir... 

À cette époque, "un spot de pub passe en boucle à la télé" raconte l'ex-ministre. Un spot pour une bombe aérosol anti-moustique. Le Raid est né. Restait à l'époque à justifier ce nom sous forme d'acronyme. Le Raid ce sera donc le groupe Recherche, Assistance, Intervention et Dissuasion. Pierre Joxe valide. Les policiers du Raid, ignorent sans doute aujourd'hui qu'ils auraient pu s'appeler Baygon. Voilà une info de l'Express qui fait l'effet d'une bombe... Anti-moustique.

François Hollande, le président prolixe

L'hebdomadaire publie aussi les bonnes feuilles d'un autre livre de confidences. On vous en a parlé dans les journaux de RTL, ce matin. Un président ne devrait pas dire ça... le livre d'entretien avec Fabrice Lhomme et Gérard Davet sera en librairie demain. Le Parisien-Aujourd'hui en France publie lui aussi quelques extraits et en fait sa une : "Hollande confidences explosives"

À lire aussi
Laurent Gerra Laurent Gerra
Le meilleur de Laurent Gerra avec Brigitte Macron et François Hollande

On le sait, le président parle beaucoup aux journalistes, mais ceux du Monde ont battu un record : ils ont rencontré le président 61 fois depuis 2012, dont une dizaine de dîners à l’Élysée et une dizaine chez eux. "Il faut lire ce livre", écrit Nathalie Schuck dans Le Parisien, "car nous voilà branchés sur le cerveau de François Hollande, un homme terriblement seul en son palais, qui passe ses soirées devant un plateau-repas." "Je suis le spectre de l’Élysée", dit-il en riant. Il lâche aussi des petites bombes, notamment en révélant que François Fillon a bien demandé au secrétaire général de l’Élysée, Jean-Pierre Jouyet d’accélérer les procédures judiciaires en cours pour empêcher un retour de Nicolas Sarkozy.

Il admet des erreurs, avoir eu la main trop lourde sur les impôts ; il se dit hostile à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes qui "ne verra jamais le jour"  et il critique Les Verts, "des emmerdeurs et des cyniques". Les frondeurs aussi. "Une agrégation de gens intelligents peut faire une foule idiote", dit-il. Quant aux footballeurs, il leur donnerait bien un cours de musculation du cerveau. Enfin, Nicolas Sarkozy lui fait l'effet d'un "lapin Duracel toujours en train de s'agiter, grossier méchant et cynique".

Dans cet ouvrage, François Hollande parle aussi des femmes, de Valérie Trierweiler, "jalouse maladivement, obsédée par Ségolène Royal", cette même Ségolène Royal "qui me connait le mieux, celle dont je suis le plus proche", dit-il. Il parle enfin de Julie Gayet, "une belle femme". Elle souhaite officialiser leur relation, il s'y refuse tant qu'il sera président, "y compris pour le second quinquennat", dit-il. Car il parle bien sûr de l'avenir en assurant : "Je n'ai pas peur de perdre. Je n'en voudrais pas aux Français".

Le président décidément très prolixe fait aussi la une de l'Obs qui sera en kiosque demain avec une interview exclusive du chef de l'État. Le titre de l'entretien ? "Je suis prêt". Quand on lit l'entretien, la phrase exacte, c'est : "Je suis prêt à l'inventaire de mes 60 engagements. Les Français, à mesure que l'on se rapproche de la présidentielle vont pouvoir comparer ce que j'ai fait avec ce que proposent ceux qui prétendent nous remplacer."

Alep sous les bombes

La presse étrille les hésitations coupables du président français qui ont abouti au report de la visite de Vladimir Poutine à paris, "un épisode qui entrera dans le bêtisier de l'histoire diplomatique", comme le résume Sébastien Lacroix dans l'Union. Le Canard Enchaîné ironise en une sur un accord secret que poutine aurait proposé a François Hollande : "Toi bomber le torse, moi bomber Alep".

Car la ville syrienne st Alep toujours sous les bombes. Comme chaque jour, Libération, donne la parole à un habitant de la ville. Aujourd'hui, c'est Sabri qui vit dans les quartiers Est : "Avec nos voisins, la famille Hassan, nous avions passé jour et nuit ensemble en sous-sols pendant les bombardements la semaine dernière. Ça s'est un peu calmé, on est remontés et rentrés dans ce qu'il restait de nos maisons..." L'immeuble des Hassan troué de tous les côtés s'est écroulé sur eux, hier matin, sous l'effet des bombes de la veille.

Les cicatrices de Charlie Hebdo

Philippe Lanson raconte chaque semaine dans Charlie Hebdo sa convalescence depuis les attentats du 7 janvier. Le bas de son visage a été arraché et il s'apprête à être opéré une nouvelle fois. Il raconte donc une nouvelle fois ses appréhensions avant cette opération qui doit lui rendre son visage d'avant. Parmi les amies qu'il s'est faites à l'hôpital, il y a une rescapée du Bataclan, qui vient de subir exactement la même greffe. Elle lui envoie des photos de son visage tuméfié en sortant du bloc : "J'ai regardé toutes ces chairs martyrisées pour leur bien avec un sentiment d'angoisse, et je lui ai répondu : 'Ne te fixe pas sur ce que tu vois, rappelle-toi ce que tu étais voilà dix mois et imagine ce que tu seras dans trois".

Il aurait aussi pu lui dire qu'on peut essayer rire de tout ça avec la une de Charlie Hebdo de cette semaine. Sur ce dessin de Coco on voit Éric Zemmour, caché dans une combinaison de djihadiste, avec ceinture d'explosifs à la taille et détonateur en main. "Sors de là si t'es un homme !" titre le journal, façon injonction d'un policier du Raid... L'unité d'élite, pas la bombe anti moustique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Hollande François Rebsamen Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785239187
Les confidences des deux François
Les confidences des deux François
REPLAY - François Hollande et François Rebsamen se confient dans deux livres à paraître ces prochains jours.
https://www.rtl.fr/actu/politique/les-confidences-des-deux-francois-7785239187
2016-10-12 10:50:56
https://cdn-media.rtl.fr/cache/1RKEQ2FgZY42qgOtqPejXg/330v220-2/online/image/2015/0828/7779537317_adeline-francois.jpg