1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Les armées avaient été éreintées" sous Sarkozy et Hollande, selon le général Lecointre
1 min de lecture

"Les armées avaient été éreintées" sous Sarkozy et Hollande, selon le général Lecointre

INVITÉ RTL - S'il a tenu à saluer l'effort fourni lors de la dernière loi de programmation militaire, le chef d'état-major des armées a tancé les deux ex-chef de l'État.

16df9512-5fc4-4f72-bf4d-514a260411c8
16df9512-5fc4-4f72-bf4d-514a260411c8
Crédit : Silver Gerard - RTL
Le Grand Jury du général Lecointre
52:44
Le Grand Jury du général François Lecointre
52:44
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch
Journaliste

"Depuis maintenant 4 ans, les armées bénéficient d'un effort budgétaire extrêmement important". Invité ce dimanche 13 juin du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, le général François Lecointre, chef d'état major des armées, a tenu à saluer l'effort déployer par le gouvernement afin de moderniser et renforcer les moyens des armées depuis le début du quinquennat. 

"Comme jamais auparavant, les armées ont eu les ressources qui permettent de conduire les actions opérationnelles", insiste le général, qui a annoncé quitter ses fonctions le 21 juillet prochain. "Nous sommes sur la voie de la modernisation des armées, surtout cette reconstruction qui était absolument indispensable", éclaire le général François Lecointre. 

Au-delà de ce qui a été acté lors de la loi de programmation militaire sous Emmanuel Macron, le chef d'état-major des armées appelle à poursuivre l'effort d'investissement "sur la prochaine loi de programmation militaire". "Quel que soit le président de la République, quel que soit le Premier ministre, je supplie qu'on maintienne cet effort", a-t-il déclaré. 

L'officier n'a d'ailleurs pas manqué de tancer les précédentes politiques, menées par Nicolas Sarkozy et François Hollande lors de leur quinquennat respectif. "Les armées avaient été éreintées par deux lois de programmation précédentes, qui avaient écrasé leur format", a rappelé le général François Lecointre. Et à la question : "Sous Nicolas Sarkozy et François Hollande ?", il a répondu : "Oui, les deux". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/