3 min de lecture Emmanuel Macron

"Les 50 euros d'APL" : "Macron a tendance à voir tout d'en haut", constate Alba Ventura

ÉDITO - Emmanuel Macron a fustigé les défenseurs des APL en invoquant le geste héroïque du colonel Beltrame, décédé lors des attentats de Trèbes. Mépris ou maladresse ?

Alba Ventura L'Edito politique Alba Ventura
>
"Les 50 euros d'APL" : "Macron a tendance à voir tout d'en haut", constate Alba Ventura Crédit Image : AFP / FREDERICK FLORIN | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

Opposer "le courage du colonel Beltrame dans l'attentat de Trèbes à ceux qui pensent que le summum de la lutte c'est les 50 euros d'APL" : c'est en substance la petite phrase d'Emmanuel Macron qui fait polémique. Une phrase prononcée dans le documentaire consacré au président de la République et diffusé lundi 7 mai sur France 3.

Cette phrase, c'est surtout de la franchise : c'est ce qu'il pense fondamentalement. Vous pouvez prendre cela pour du mépris ou de la maladresse, et c'est vrai que c'est choquant à l'écoute. On se dit d'abord que c'est totalement décalé. On se dit qu'on ne peut pas comparer le geste héroïque d'un gendarme prêt à donner sa vie pour en sauver d'autres aux combats politiques pour le pouvoir d'achat.

Alors cela s'adresse à ses adversaires politiques. Mais le message diffuse au-delà. Dans la pensée du Président Macron, il y a cette idée qu'au lieu de se perdre dans des luttes sociales il vaut mieux se battre pour les valeurs de la France. Il pense sincèrement qu'au lieu de se plaindre, il vaut mieux se demander ce qu'on peut faire pour son pays.

À lire aussi
La chronique de Laurent Gerra du 23 avril 2019 humour
La chronique de Laurent Gerra du 23 avril 2019

Franchise brutale

C'est la même chose lorsqu'il parle des "fainéants", de ceux qui "feraient mieux d'aller chercher des postes plutôt que de foutre le bordel", ou bien quand il dit que tous les jeunes devraient "rêver d'être des milliardaires". Tout cela procède du même raisonnement.

C'est une franchise pour le moins brutale. Parce que c'est tout à son honneur de mettre en avant les valeurs de courage, une certaine idée de la France avec un grand "F". Mais il oublie qu'il y a des gens qui, le 15 ou le 20 du mois, n'ont plus un sou.

Il sous-estime le fait qu'il y a des Français qui sont à 5 euros près. Et donc qu'une APL ça compte, une subvention ça compte. Et ce n'est pas seulement pour s'acheter des portables, c'est aussi pour manger. Ce ne sont pas juste des pleureuses ou des grincheux. Ce sont aussi des gens qui n'ont pas le choix.

Et ça, ce n'est pas dans la culture Macron. C'est un peu sa tendance à voir tout d'en haut. Tout le monde ne peut pas être le colonel Beltrame. Tout le monde ne peut pas être Emmanuel Macron. Tout le monde ne peut pas réussir.

C'est là où ça pêche. Et c'est là où il donne le sentiment d'avoir choisi le camp de ceux qui veulent réussir contre le camp des plus fragiles. Alors encore une fois, je ne crois pas que tout cela est calculé. Je crois qu'il ne le comprend pas, parce qu'il est entouré de technos. Il est lui-même un techno. Un techno transgressif dont la qualité est d'avancer dans les réformes et de chercher à transformer le pays, ça ne fait pas de doute.

Manque d'empathie envers les petites gens

Mais avec ce type de propos, il y aura toujours une partie des Français qui se sentiront mésestimés, méprisés, peu considérés, alors qu'ils ont envie d'être rassurés.

Emmanuel Macron est comme un poisson dans l'eau avec les chefs d'entreprise ou les start-uppers. Il l'est moins avec les allocataires des minimas sociaux. Il est très à l'aise pour défendre sa politique et montrer qu'il a un cap, mais au risque parfois de froisser et de blesser.

C’est une chose d'être à l'aise avec les héros et de flatter les "premiers de cordées". C'est autre chose de manquer d'empathie envers les gens qui affrontent leurs problèmes au quotidien.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emmanuel Macron Présidence de la République Social
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793306542
"Les 50 euros d'APL" : "Macron a tendance à voir tout d'en haut", constate Alba Ventura
"Les 50 euros d'APL" : "Macron a tendance à voir tout d'en haut", constate Alba Ventura
ÉDITO - Emmanuel Macron a fustigé les défenseurs des APL en invoquant le geste héroïque du colonel Beltrame, décédé lors des attentats de Trèbes. Mépris ou maladresse ?
https://www.rtl.fr/actu/politique/les-50-euros-d-apl-macron-a-tendance-a-voir-tout-d-en-haut-estime-alba-ventura-7793306542
2018-05-08 07:58:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/2hdnfUKlw1LArM6mhC5zdQ/330v220-2/online/image/2018/0420/7793087021_le-president-de-la-republique-emmanuel-macron-le-17-avril-2018-a-epinal.jpg