1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Législatives 2022 : que disent les derniers sondages avant le premier tour ?
3 min de lecture

Législatives 2022 : que disent les derniers sondages avant le premier tour ?

Avant le premier tour, les sondages inquiètent la macronie. Tandis que l'abstention risque d'être élevée, la Nupes connaît une véritable dynamique ces derniers jours et la majorité absolue n'est pas assurée pour Ensemble!.

Un bureau de vote (image d'illustration)
Un bureau de vote (image d'illustration)
Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Marine Derquenne & AFP

À deux jours des législatives, la Nupes parviendra-t-elle à obtenir une cohabitation ? La macronie aura-t-elle une majorité absolue dans l'hémicycle ? Le Rassemblement national pourra-t-il avoir un groupe à l'Assemblée ? 

Ce qu'on remarque, c'est que la campagne du premier tour des législatives s'achève officiellement ce vendredi 10 juin sur des airs de déjà-vu. Emmanuel Macron qui se pose, comme lors de la présidentielle, en adversaire des "extrêmes" pour conserver une majorité non garantie selon les sondages. Six semaines après la présidentielle d'avril, les trois candidats arrivés en tête se retrouvent aux législatives, avec le vainqueur Emmanuel Macron qui affronte indirectement la RN Marine Le Pen et l'insoumis Jean-Luc Mélenchon.

Les résultats seront disponibles sur RTL et RTL.fr dès dimanche 12 juin prochain. En attendant, la rédaction vous propose un tour d'horizon pour savoir ce que disent les sondages à quelques jours du premier tour.

Un risque d'abstention élevé

Ces dernières semaines, le duel s'est installé entre le camp d'Emmanuel Macron et l'alliance de la gauche formée autour de Jean-Luc Mélenchon. Les sondages les donnent au coude à coude, avec l'abstention en arbitre, qui pourrait atteindre de nouveaux records, entre 52 et 56%, au-delà de l'abstention historique à hauteur de 51,3% du 11 juin 2017. 

La Nupes a connu une véritable dynamique

D'après une enquête publiée hier, jeudi 9 juin, par Sopra Steria pour Radio France et France Télévision, la Nupes est en tête des intentions de vote, totalisant 28% des intentions de vote, se plaçant devant la majorité présidentielle créditée à 27% des voix. De son côté, le Rassemblement national récolterait 19,5% des suffrages, connaissant alors une baisse de 2,6 points par rapport au dernier sondage Sopra-Steria réalisé le 6 juin dernier. Cela traduirait une inversion entre Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen par rapport au premier tour de la présidentielle.

Loin derrière, arrivent la droite, avec 11% pour Les Républicains et l'UDI (-1,5 point), et Reconquête! (4,5%), la formation d'extrême droite menée par Éric Zemmour, qui se présente lui-même dans le Var. Le RN perd des points tandis que la Nupes a connu une véritable dynamique, notamment par rapport aux résultats que prévoyaient le sondage Ifop pour LCI qui date du 1er juin dernier. Ce sondage donnait 27% pour majorité présidentielle, 25% pour la gauche et 21% pour le RN.

Plus récemment, selon une enquête Elabe pour BFMTV et l'Express publiée ce vendredi 10 juin, la coalition présidentielle gagnerait 2,5 points en une semaine, créditée à 27% des voix et la Nupes 1,5 point avec 26,5% des suffrages.

Une majorité incertaine pour la macronie

L'enjeu pour le chef de l'État, qui a effectué quatre déplacements au cours de la campagne, est de reconduire à l'Assemblée nationale une majorité "forte et claire", comme il l'a réitéré jeudi dans le Tarn, afin de mener à bien son programme au cours de son second quinquennat. Pour y parvenir, la confédération Ensemble! qui regroupe LaREM, le MoDem, Horizons et Agir, doit décrocher au moins 289 des 577 sièges, un objectif que les sondages présentent comme incertain. En matière de projections de sièges pour le second tour, les sondages donnent un avantage aux macronistes qui arriveraient en tête, mais sans certitude d'obtenir la majorité absolue.

D'après un sondage réalisé par OpinionWay, la majorité présidentielle obtiendrait entre 290 et 330 sièges à l'Assemblée nationale, alors que la Nupes aurait entre 160 et 190 sièges. La majorité présidentielle aurait donc une majorité absolue, récoltant plus de la moitié des sièges. Mais d'autres sondages, comme celui réalisé par Elabe ce vendredi 10 juin, donnent le nombre de sièges entre 280 et 320, soulignant ainsi le risque pour la macronie de n'avoir qu'une majorité relative à l'issue du scrutin de juin.

Un autre sondage Harris interactive qui date d'il y a deux jours, du 8 juin dernier, va dans le même sens et ne prévoit que 285 à 336 sièges pour la majorité. Un sondage Ifop datant d'il y a trois jours prévoit encore moins de siège pour Ensemble! qui enverrait entre 250 et 290 députés à l'Assemblée.

Pour finir, le sondage Spora-Storia utilisé afin de réaliser l'infographie ci-dessous donne entre 275 à 315 sièges pour Ensemble!, 155 à 195 sièges pour la Nupes. LR ne récolterait que 35 à 60 sièges tandis que le RN aurait 20 à 50 sièges dans l'hémicycle.

Majorité relative ou absolue, 41% des sondés le 1er juin dernier dans un sondage réalisé pour LCI estiment que la majorité présidentielle remportera le scrutin. Résultats dans deux jours. 

>> Retrouvez les résultats en direct, de manière claire et expliquée, en écoutant RTL et en vous connectant à RTL.fr dès dimanche 12 juin à 20 heures. 

>> Avant d'aller voter, rendez-vous sur le comparateur de programme de RTL.fr

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires