1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Législatives 2022 : la tension monte entre la macronie et la Nupes
2 min de lecture

Législatives 2022 : la tension monte entre la macronie et la Nupes

La majorité et l'union de la gauche réunie derrière l'étendard de Jean-Luc Mélenchon ne retiennent plus leurs coups depuis plusieurs jours.

Manuel Bompard et Jean-Luc Mélenchon
Manuel Bompard et Jean-Luc Mélenchon
Crédit : CLEMENT MAHOUDEAU / AFP
Législatives 2022 : la tension monte entre la macronie et la Nupes
00:03:28
Aurélie Herbemont & Aymeric Parthonnaud

On vote dans 5 jours pour les législatives et la tension monte entre la macronie et la Nupes. Depuis ce week-end, tous les coups sont permis. Emmanuel Macron a dit qu'il ne nommerait pas Jean-Luc Mélenchon à Matignon si la gauche gagnait... Jean-Luc Mélenchon l'appelle "le gars"... Son bras droit Manuel Bompard lance un très cavalier "bah si bonhomme, tu vas le nommer". Taclé par la porte-parole du gouvernement, Olivia Grégoire, sur Twitter : "Vous bafouez sans vergogne le respect républicain. La République, c'est toujours vous ?". Quitte à s'amuser avec le placard à archives, Manuel Bompard répond : "J'aurais dû dire que je voulais l'emmerder, ou qu'il n'était rien"... Bref; ça fuse !

Ajoutez Gérald Darmanin qui n'a pas raté l'insoumis après son tweet sur la police qui tue... Sans oublier Christophe Castaner, patron des députés marcheurs, qui accuse les insoumis de préparer une France "soviétique" où "on ne pourra plus couper du bois dans sa propre propriété"...

Et cet échange d'amabilités va certainement continuer ainsi toute la semaine. À quelques jours du premier tour les esprits s'échauffent... et le vote des Français de l'étranger n'arrange rien. La gauche s'est qualifiée pour le second tour dans 10 circonscriptions sur 11 et bombe le torse. La macronie, bien qu'en tête, ne réalise pas les scores de 2017. Un conseiller de l'exécutif y voit "un petit vote sanction". "On s'attendait à ce que la gauche soit encore plus forte" dédramatise un cadre de la campagne. 

La Nupes va rester la cible principale jusqu'à dimanche car la majorité y voit un bon moyen de mobiliser. "Nos électeurs et au-delà ne veulent pas prendre le risque Mélenchon", martèle une députée, afin d'attirer la droite. Emmanuel Macron qui parlera jeunesse et quartiers mercredi en Île-de-France, ira sans doute aussi de son petit message, idem jeudi avec un déplacement sécurité en région. "Allez-y, attaquez nous !", se réjouit une candidate écolo, ravie que la gauche soit érigée en adversaire suprême. Dimanche soir, des centaines de duels se profileront entre ces deux camps pour le second tour. Donc chacun fourbit ses armes

Une formation à l'écologie pour les hauts fonctionnaires

À écouter aussi

Une quinzaine de personnalités avaient signé une tribune dans le Journal du dimanche il y a un mois pour inciter les ministres à suivre une formation de 20h à la transition écologique. Emmanuel Macron est partant. Pour l'instant, ça n'est pas enclenché, il faut dire que le gouvernement doit être complété après les législatives. 

En attendant, le nouveau ministre de la Fonction publique Stanislas Guérini, lui, s'y attelle. Il a reçu l'ingénieur Jean-Marc Jancovici, signataire de la tribune, avec une idée en tête : former les hauts fonctionnaires à la transition écologique, histoire que ça ruisselle ensuite dans les services publics. Le ministre doit aussi voir Pascal Canfin, le président de la commission environnement du parlement européen, car il est au conseil d'administration de l'institut national du service public, le nouvel ENA. Objectif : muscler les modules de formation à l'écologie pour les futurs hauts fonctionnaires. 

La boulette du jour

L'ancienne ministre du Logement, Emmanuelle Wargon est candidate dans le Val de Marne... mais sur ses affiches, l'arrière-plan représente la ville de... Lyon. On aperçoit, flou, un morceau de la basilique de Fourvière.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/