2 min de lecture La République En Marche

Législatives 2017 : "Je ferai des choix politiques dans les jours à venir", assure Le Maire

L'ancien candidat à la primaire de la droite et du centre a annoncé vouloir "travailler dans une majorité de gouvernement".

Bruno Le Maire à Paris le 13 octobre 2016.
Bruno Le Maire à Paris le 13 octobre 2016. Crédit : NICOLAS MESSYASZ/SIPA
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

L'élection présidentielle semble déjà loin dans l'esprit de Bruno Le Maire. L'ancien candidat à la primaire de la droite et du centre a affirmé qu'il ne sera "jamais un planqué". "Je préfère prendre tous les risques, sauter dans le vide", explique-t-il au Journal du Dimanche. Et si l'ancien ministre a décidé de prendre position, c'est parce qu'il souhaite "faire des choix politiques dans les jours à venir et le test de ces choix, ce sera le vote de ma circonscription" en juin. Il a déclaré, quelques minutes après l'élection d'Emmanuel Macron : "Je peux travailler dans une majorité de gouvernement".

Bruno Le Maire a donc décidé de concentrer ses efforts à La Couture-Boussey. "Est-ce que ce sera sous l'étiquette Les Républicains-Majorité présidentielle ou Les Républicains tout court ? Nous verrons", indique-t-il. "À l'entendre, cela ne dépend plus que d'Emmanuel Macron, du nom de son premier ministre et des signaux qu'il enverra à la droite et au centre dans les prochains jours", précise le journal. L'ancien candidat se décidera en fonction du premier ministre. "La recomposition, oui. L'ouverture, niet. Mon objectif n'est pas de reprendre un poste de ministre, mais que la situation s'améliore rapidement en France. Je n'entrerai pas dans une logique de trophée". 

D'après lui, "le bloc de gauche et de centre-gauche est déjà avec Emmanuel Macron. Aujourd'hui, c'est de la droite et du centre dont il a besoin pour réussir son quinquennat. C'est à ce bloc qu'il doit adresser des messages très clairs - sur le projet, sur le gouvernement qu'il mettrait en place et sur ses méthodes politiques (...) À droite, nous devons participer au gouvernement de la France, pas décorer les linteaux des cheminées du gouvernement". Pour l'instant, il confie au Journal du Dimanche ne pas "trop se soucier" des menaces de François Baroin à l'encontre des députés Les Républicains tentés par "En Marche !". "Ce sont les électeurs qui décident, pas les appareils politiques. Trahison de quoi ? De mes idées ? Avec Macron, il y a des nuances, oui. Des incompatibilités, non". En réponse, François Baroin annonce que si Bruno Le Maire entre au gouvernement, il aura un candidat Les Républicains face à lui aux législative.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La République En Marche Les Républicains Bruno Le Maire
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants