2 min de lecture Confidentiels politique

Législative 2017 : pourquoi Thierry Solère boude les chefs de files de la droite

CONFIDENTIELS RTL - L'ancien organisateur de la primaire de la droite semble plutôt parier sur la dynamique "En Marche" que sur le soutien des cadors de la droite pour sauver sa place.

Pauline de Saint-Remy Les Confidentiels RTL Pauline De Saint-Rémy
>
Législative 2017 : pourquoi Thierry Solère boude les chefs de files de la droite - Les confidentiels Crédit Image : PATRICK KOVARIK / AFP | Crédit Média : RTLNet | Date :
La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
et Loïc Farge

RTL vous avait annoncé la semaine dernière la venue de François Baroin dimanche 4 juin à Boulogne-Billancourt dans la Xe circonscription des Hauts-de-Seine pour soutenir Thierry Solère. Elle a été annulée vendredi 2 juin par les deux hommes, en concertation. Officiellement, comme on pouvait le lire dans le Journal du Dimanche, parce que l'un des opposants à Thierry Solère, le maire de la ville Pierre-Christophe Baguet, qui se présente comme suppléant au côté de son adjointe, Marie-Laure Godin, avait menacé de lui préparer un comité d'accueil sur place.

En réalité, Thierry Solère, qui sent monter un "tsunami" La République en Marche, serait devenu moyennement enthousiaste à l'idée d'accueillir sur ses terres les chefs de files de la droite. "Dans ma circonscription, s'il y avait un candidat En Marche il friserait les 50 points", confie-t-il en privé, très soucieux que ses électeurs comprennent bien qu’il est "Macron compatible".

Bataille des sondages

D'où la visite que lui a bien rendu, en revanche, le ministre de l'Action et des comptes publics Gérald Darmanin ce week-end. Pour mémoire, si Thierry Solère avait signé l'appel des élus de droite à tendre la main à Emmanuel Macron, au lendemain du second tour de l'élection présidentielle, il est pourtant bien le candidat officiel des Républicains dans cette circonscription qui vote très largement à droite. Mais La République En Marche n'a pas présenté de candidat face à lui. D'où la visite de Gérald Darmanin donc, et d'où la visite annoncée - quoique pas encore confirmée par Matignon - d'Édouard Philippe cette semaine.

Que s'est-il donc passé depuis la semaine dernière où Thierry Solère avait demandé à François Baroin de lui rendre visite ? Son rival, Pierre-Christophe Baguet, a fait fuiter un sondage qui donne Thierry Solère largement battu par sa candidate au premier, comme au second tour. Un sondage qui a passablement agacé l'ancien porte-parole de François Fillon, qui conteste la façon dont il a été fait. Selon nos informations, il a pu se rassurer en commandant un autre sondage (cette fois-ci à l'institut Ifop), dont les résultats sont à paraître mardi 6 juin et qui lui seraient nettement plus favorables.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confidentiels politique Législatives 2017 Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants