1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Le journal de 12h30 : Macron fait de l'égalité femmes-hommes la "grande cause du quinquennat"
2 min de lecture

Le journal de 12h30 : Macron fait de l'égalité femmes-hommes la "grande cause du quinquennat"

REPLAY - Le président de la République a présenté devant près de 200 invités son plan de cinq ans contre les violences sexuelles et sexistes.

Emmanuel Macron lors de son discours contre les violences sexuelles et sexistes.
Emmanuel Macron lors de son discours contre les violences sexuelles et sexistes.
Crédit : Ludovic MARIN / POOL / AFP
Vincent Parizot & La rédaction numérique de RTL

Les annonces d’Emmanuel Macron pour lutter contre les violences sexuelles et sexistes étaient attendues. Après l’affaire Harvey Weinstein cette problématique a pris une résonance particulière alors que la parole des femmes s’est libérée notamment sur les réseaux sociaux.

Avec une gravité de circonstance, le président de la République a déjà observé une minute de silence pour les 123 femmes tuées par leur conjoint ou leur ex-conjoint en 2016. Ensuite il s’est attaché à dénoncer les violences faites aux femmes. "La France ne doit plus être un pays où les femmes ont peur", a-t-il déclaré. "Ne tombons pas de la société de l’oubli à celle de la délation", a tout de même nuancé Emmanuel Macron.

Faisant de la l'égalité femmes-hommes la "grande cause du quinquennat", Emmanuel Macron a fait plusieurs annonces. Une vaste campagne contre le cyber-harcèlement va notamment être lancée. Le président a aussi fait part de son souhait que le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), régule les contenus sur internet et les jeux vidéo.

À écouter également dans ce journal

- Un mini-remaniement annoncé hier soir. Benjamin Griveaux devient porte-parole du gouvernement, où il remplace Christophe Castaner qui reste secrétaire d'État aux relations avec le Parlement. Delphine Gény-Stéphann et Olivier Dussopt font aussi leur entrée dans l’exécutif.

À lire aussi

- Deux syndicats de dentistes appellent à la grève à partir de lundi 27 novembre. Il s'agit de peser sur les négociations tarifaires en cours avec la Sécurité sociale et de pousser le gouvernement  à préciser son projet de "Zéro reste à charge".

- À Paris, le propriétaire du cirque Bormann est sorti de sa garde à vue dans la nuit. Hier, en fin d'après-midi, il a dû abattre de trois balles de fusil à pompe un tigre de 2 ans qui s'était échappé et errait dans le secteur du Pont de Garigliano dans le 15ème arrondissement.

25 ans de réclusion criminelle et une période de sûreté des deux tiers pour Abdelhakim Dekhar, le "tireur de Libé" et de BFM-TV en novembre 2013. Il avait grièvement blessé un photographe du journal Libération. Une condamnation conforme aux réquisitions du parquet. Son avocat n'exclut pas de faire appel.

- En Égypte, l’attaque qui a eu lieu pendant la grande prière hebdomadaire dans une mosquée du nord du Sinaï, a causé la mort d’au moins 305 personnes d’après un dernier bilan. Dans cette région, les autorités combattent la branche égyptienne de Daesh.

En tennis, la France et la Belgique sont dos à dos à l'issue de la première journée de la finale de Coupe Davis. Le Belge Goffin a surclassé Lucas Pouille en 3 manches. La pression était ensuite sur Jo-Wilfried Tsonga qui a parfaitement assumé en écartant Steve Darcis en trois sets lui aussi.

En Rugby, le XV de France achève sa tournée d'automne avec la réception du Japon. Après deux défaites : face à la Nouvelle-Zélande et face à l'Afrique du Sud, les Bleus doivent sauver l'honneur face à une équipe nippone accrocheuse.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/