2 min de lecture Présidentielle 2017

"Le Grand Débat" : qui sont les journalistes de l'émission ?

Ruth Elkrief et Laurence Ferrari animeront pour leur chaîne respective, BFMTV et CNews, le débat entre les 11 candidats programmé ce 4 avril.

Laurence Ferrari et Ruth Elkrief préparent "Le Grand Débat" mardi 4 avril 2017
Laurence Ferrari et Ruth Elkrief préparent "Le Grand Débat" mardi 4 avril 2017 Crédit : Eric FEFERBERG / POOL / AFP
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
Journaliste

"Deux gardiennes de but". C'est ainsi que Jérôme Revon, réalisateur du Grand Débat de la présidentielle organisé ce mardi 4 avril à 20h40, présente Ruth Elkrief et Laurence Ferrari dans une interview consacrée à l'AFP. Les deux présentatrices du programme se retrouvent pour co-animer leur troisième débat, après un premier débat organisé dans le cadre de la primaire de la droite, en novembre 2016, et un second organisé en janvier 2017 dans le cadre de la primaire de la gauche. 

Pour cette émission, les "gardiennes de but" seront les cheffes de bord d'une émission inédite, la première dans l'histoire à offrir un débat entre onze prétendants à l'Élysée avant le premier tour de la présidentielle. Dans une interview consacrée à Puremedias, Ruth Elkrief (BFMTV) et Laurence Ferrari (CNews) se disent "préparées à être attaquées" au cours de trois heures qui promettent d'être féroces.

Ruth Elkrief, "ni avocat, ni juge"

Officiant sur BFMTV depuis 2005, Ruth Elkrief anime la tranche hebdomadaire du 19h-20h qui porte son nom. Le 19h Ruth Elkrief vise à décrypter l'actualité politique et à en débattre. Si son nom est aujourd'hui reconnu, la journaliste essuie de nombreuses critiques ces derniers mois. En plein PenelopeGate, elle s'insurgeait contre le "feuilletonnage" d'un "poison lent qui influe sur l'élection" et prenait la défense de l'épouse du candidat des Républicains, ce qui lui vaut d'être aujourd'hui taxée de partialité. "Je ne suis ni avocat ni juge", assurait-elle aux Inrockuptibles au mois de février, pour répondre aux critiques. Et tandis qu'elle aura sûrement à s'adresser ce soir au candidat Fillon sur le plateau du Grand DébatRuth Elkrief assure "regretter" ses propos, dans une interview dans L'Obs.

Laurence Ferrari, un dernier débat vigoureux

Sa binôme de la soirée, Laurence Ferrari, travaille pour "l'autre" chaîne d'information, CNews. La présentatrice s'est fait connaître du grand public au début des années 2000 avec l'émission Sept à Huit qu'elle a animée sur TF1 jusqu'en 2006. Après un passage sur Canal+ et un retour sur TF1 à la présentation du JT, elle s'illustre dans Le Grand 8 de D8, avant d'obtenir son créneau, Le Direct Ferrari, en août 2016 sur iTélé, devenue CNews. Lors du débat de la primaire de la gauche, Laurence Ferrari avait été bousculée par le candidat Arnaud Montebourg, qui critiquait avec vigueur la chaîne du groupe détenu par Vincent Bolloré, qu'elle représentait ce soir-là. Reste à savoir si l'électricité sera si palpable sur le plateau du Grand Débat ce 4 avril.

À lire aussi
Jean-Marie Le Pen, l'ancien président et cofondateur du Front national. présidentielle 2017
Pourquoi l'État va rembourser 4,2 millions d'euros à Jean-Marie Le Pen

Ruth Elkrief et Laurence Ferrari n'en sont pas à leur première collaboration. "Dès le premier débat (celui qui était organisé dans le cadre de la primaire de la droite, ndlr), il y a eu une vraie alchimie qui s'est créée entre nous", raconte Laurence Ferrari dans l'interview consacrée à Puremedias. Reste à savoir si elle sera une nouvelle fois au rendez-vous ce 4 avril. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Débat Télévision
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants