2 min de lecture Justice

Penelope Fillon mise en examen dans l'affaire des soupçons d'emplois fictifs

Les juges d'instruction ont notifié à l'épouse du candidat sa mise en examen pour trois chefs d'inculpation.

Penelope Fillon en décembre 2016 à Sablé-sur-Sarthe
Penelope Fillon en décembre 2016 à Sablé-sur-Sarthe Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
JulienAbsalon1
Julien Absalon
Journaliste RTL

Après François Fillon et son ancien suppléant Marc Joulaud, c'est au tour de Penelope Fillon d'être mise en examen dans l'affaire des soupçons d'emplois fictifs. L'épouse du candidat à la présidentielle, qui était entendue dans la journée de mardi 28 mars par les juges d'instruction, est officiellement poursuivie pour complicité et recel de détournement de fonds publics, complicité et recel d'abus de biens sociaux et recel d'escroquerie aggravée

Son avocat, Me Pierre Cornut-Gentille, a noté que "les magistrats instructeurs ont décidé de mettre en examen Penelope Fillon, dans la logique d'une enquête et d'une instruction conduites exclusivement à charge, au mépris de la séparation des pouvoirs et de la présomption d'innocence, dans des délais de rapidité hors norme". Et de poursuivre : "Lorsque cette affaire sera examinée dans la sérénité et le respect des principes de droit, je maintiens que l'innocence de Penelope et de François Fillon sera reconnue"

680.380 euros perçus

Penelope Fillon est soupçonnée d'avoir bénéficié d'emplois fictifs en tant qu'assistante parlementaire de son mari et de Marc Joulaud, entre 1986 et 2013. Bien qu'elle se disait éloignée de la vie politique, elle a perçu 680.380 euros net, soit environ 3.600 euros mensuels en moyenne, pour ce poste à l'Assemblée nationale. Les doutes portent aussi sur la véracité de sa mission à La Revue des Deux Mondes, où elle a touché un salaire de 5.000 euros brut entre mai 2012 et décembre 2013.

À lire aussi
Une voiture de la gendarmerie suit le fourgon transportant Nordahl Lelandais, le 30 novembre 2017 justice
Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais toujours à l'hôpital


Le clan Fillon a vigoureusement défendu le contenu du travail accompli par l'épouse en tant qu'assistante, dans l'ombre de l'homme politique. François Fillon a mis en avant des "tâches simples mais essentielles" comme la gestion du courrier et de l'agenda et la préparation des discours, dans le cadre d'une relation de travail très personnelle. Penelope Fillon a récemment affirmé avoir remis aux enquêteurs "des courriers avec des notations", "des échanges de mails", mais a concédé avoir retrouvé peu de documents pour les années les plus anciennes.

Concernant le travail à La Revue des Deux Mondes, propriété de l'homme d'affaires Marc Ladreit de Lacharrière, Penelope Fillon a évoqué plusieurs "notes et des fiches de lecture" mais seules deux recensions ont été publiées. Elle dit également avoir eu un rôle de conseil éditorial.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Présidentielle 2017 Penelope Fillon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787861844
Penelope Fillon mise en examen dans l'affaire des soupçons d'emplois fictifs
Penelope Fillon mise en examen dans l'affaire des soupçons d'emplois fictifs
Les juges d'instruction ont notifié à l'épouse du candidat sa mise en examen pour trois chefs d'inculpation.
http://www.rtl.fr/actu/politique/penelope-fillon-mise-en-examen-dans-l-affaire-des-soupcons-d-emplois-fictifs-7787861844
2017-03-28 22:20:00
http://media.rtl.fr/cache/9RkXZMDob8yBeYIL2E_dbA/330v220-2/online/image/2017/0202/7787033959_penelope-fillon-en-december-2016-a-sable-sur-sarthe.jpg