1 min de lecture

Le général Pierre de Villiers veut prévenir du danger pour Olivier Mazerolle

REPLAY - L’ancien chef d’État-major des armées, Pierre de Villiers, a expliqué les raisons de sa démission dans un livre après avoir eu le sentiment d’être humilié publiquement le 13 juillet dernier par Emmanuel Macron.

Olivier Mazerolle L'Edito d'Olivier Mazerolle Olivier Mazerolle iTunes RSS
>
Le général Pierre de Villiers veut prévenir du danger pour Olivier Mazerolle Crédit Image : CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Olivier Mazerolle
Olivier Mazerolle Journaliste RTL

"Il n’y a aucun règlement de comptes", pose d’emblée Olivier Mazerolle. "Ce n’est pas le livre d’un militaire qui organiserait un putsch larvé contre le pouvoir civil, au contraire." La question principale du bouquin de l'ancien chef d’État-major des armées Pierre de Villiers est la suivante pour l’éditorialiste : "La France qui réapprend à reconnaître la valeur de son armée est-elle prête à lui donner les moyens nécessaires pour remplir sa mission ?" Et le sujet est traité au fond, loin des vaines polémiques. 

Le différend entre les deux hommes provenait d’une baisse de budget de la Défense de 850 millions d’euros sans que l’officier n’ait été prévenu. Agacé il avait déclaré : "Je ne vais pas me faire baiser par Bercy", ce qui a engendré ce recadrage salé d’Emmanuel Macron. "Le président avait raison, mais la forme n’y était pas", détaille Olivier Mazerolle. 43 ans de services derrière lui et l’estime qui lui est portée, à gauche comme à droite, font que Pierre de Villiers a eu du mal à accepter les critiques d’un jeune chef de l’État de 39 ans fraîchement élu. "Une bonne explication aurait été mieux pour tout le monde."

Depuis la Chute du Mur de Berlin, le budget de la Défense a servi de variable d’ajustement. La France s’est habituée à la paix. "Le général de Villiers veut réveiller les vigilances endormies", estime le journaliste. Le danger viendrait du terrorisme, mais aussi du comportement de certains États. "À sa façon, le général prend le relais de généraux qui avaient prévenu dans l’Histoire. Comme Charles de Gaulle dans les années 30, pointant la mécanisation de l’Allemagne."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790906106
Le général Pierre de Villiers veut prévenir du danger pour Olivier Mazerolle
Le général Pierre de Villiers veut prévenir du danger pour Olivier Mazerolle
REPLAY - L’ancien chef d’État-major des armées, Pierre de Villiers, a expliqué les raisons de sa démission dans un livre après avoir eu le sentiment d’être humilié publiquement le 13 juillet dernier par Emmanuel Macron.
https://www.rtl.fr/actu/politique/le-general-pierre-de-villiers-veut-prevenir-du-danger-pour-olivier-mazerolle-7790906106
2017-11-10 19:49:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/WxoKgQL_xxKOoAuM_Wiz-Q/330v220-2/online/image/2017/1107/7790841020_emmanuel-macron-et-pierre-de-villiers-sur-les-champs-elysees-le-14-juillet-2017.jpg