1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Wauquiez : Macron n'a "pas d'idéologie, pas de boussole, pas de valeurs"
2 min de lecture

Wauquiez : Macron n'a "pas d'idéologie, pas de boussole, pas de valeurs"

Le candidat à la présidence des Républicains tance le "vide abyssal" sur "le régalien" dans le discours du président de la République.

Laurent Wauquiez lors du congrès des Républicains, le 30 mai 2015
Laurent Wauquiez lors du congrès des Républicains, le 30 mai 2015
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Ludovic Galtier & AFP

Laurent Wauquiez est en campagne pour la présidence du parti et cherche à imposer sa ligne loin d'être partagée par tous, Valérie Pécresse et Xavier Bertrand en tête. Après avoir démenti tout rapprochement avec Nicolas Dupont-Aignan sur sa droite, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes prend définitivement ses distances avec Les Constructifs (centre-droit) en chargeant violemment Emmanuel Macron. Le président de la République n'a "pas d'idéologie, pas de boussole, pas de valeurs", estime le sarkozyste dans les colonnes du Monde du vendredi 14 juillet.

L'ancien ministre illustre sa démonstration avec la séquence du budget. "Regardez les questions militaires... Pendant la campagne, il a promis d'augmenter le budget de la défense à 2% du produit intérieur brut [Emmanuel Macron en a fait un objectif à l'horizon 2025, ndlr]. Depuis son élection, il a fait de belles images en descendant dans un sous-marin nucléaire. Une semaine après, il a réalisé la coupe la plus claire dans le budget des armées", a poursuivi le vice-président des Républicains, en référence aux 850 millions d'euros d'économies demandés à la Défense en 2017. "Pour le moment, on a vu beaucoup de sourires, de poignées de main très commentées, de parties de tennis sur le pont Alexandre-III, des photos scénarisées... Ça ne remplacera jamais une vision politique pour la France."

Laurent Wauquiez estime qu'il y a "un vide abyssal" sur le "régalien" dans le discours de son adversaire politique. "M. Macron n'évoque jamais l'invasion de la barbarie islamiste dans les cerveaux. Il ne veut pas voir la réalité de l'islamisme radical, il est dans le déni", juge l'ancien maire du Puy-en-Velay. 

"Le divorce des deux France"

Laurent Wauquiez poursuit son portrait peu élogieux du président, en assurant qu'il ne prend pas la mesure de la défiance de certains Français vis-à-vis de la mondialisation. "L'autre problème de Macron est le divorce des deux France face à la mondialisation. Il comprend parfaitement la France qui réussit, celle des métropoles, il est à l'aise dans un hôtel de start-up à Paris ou à Las Vegas. Mais il ne s'est jamais adressé à l'autre France, celle des ouvriers et des classes moyennes. Son expression sur les Français "qui ne sont rien" est révélatrice car elle lui vient naturellement, elle surgit du fond de son cortex. C'est l'équivalent des "sans-dents" de François Hollande", conclut-il.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.