1 min de lecture Humour

Laurent Gerra : "La fessée, c'est pas fini pour moi"

REPLAY - François Hollande, Nicolas Sarkozy et Dominique Strauss-Kahn évoquent la question de la fessée ; le dossier Dassault a inspiré son prochain spectacle à Robert Hossein.

Laurent Gerra
Laurent Gerra et Jade

La secrétaire de l'État à la Famille, Laurence Rossignol, plaide pour la fin de la fessée dans l'éducation des enfants.

"C'est très bien, parce que je n'ai pas arrêté de me prendre des fessées cette année", réagit François Hollande, citant les municipales et les européennes. "C'est pas fini !", anticipe-t-il, évoquant les futurs scrutins (départementale et régionales). Pour lui, ce sera pareil au congrès du PS.

Montebourg, pif-paf ! Hamon, paf ! Martine Aubry, pif-paf !

François Hollande imité par Laurent Gerra
Partager la citation

Il ajoute à propos de la maire de Lille : "Quand c'est la Mère-tape-dure qui s'y met, la fessée électorale vous la sentez passer !" Il témoigne qu'elle tape parfois avec son bock de bière.

"S'il n'y avait que cela, je rirais. mais en ce moment, mademoiselle Jade, je m'en prends de tous les côtés", poursuit le chef de l'État. Et de citer, sans la nommer, Valérie Trierweiler.

Thank you very much for this moment, messieurs les English !

François Hollande imité par Laurent Gerra
Partager la citation
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Humour
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants