1 min de lecture Décès

Laurence Chirac, le drame secret de la vie de Jacques Chirac

REPLAY / PORTRAIT - Laurence Chirac est décédée à l'âge de 58 ans après avoir été hospitalisé pour un malaise cardiaque, dimanche 10 avril.

>
ARCHIVES RTL - Laurence Chirac, le drame secret de la vie de Jacques Chirac (14/04/2016) Crédit Média : Elizabeth Martichoux | Durée : | Date :
245_MARTICHOUX
Elizabeth Martichoux et Claire Gaveau

Ils n'en parlaient quasiment jamais et elle n'est apparue que très rarement sur les photos de famille. Une telle discrétion de la part de la famille Chirac a longtemps laissé croire aux Français que Jacques et Bernadette Chirac n'avaient qu'une fille, Claude. Pourtant, Laurence Chirac était bel et bien l'aînée de la fratrie avant de décéder, ce jeudi 14 avril.

Il faut dire que la discrétion était de mise. Jacques et Bernadette Chirac prennent conscience de la maladie de leur fille pendant des vacances en Corse alors qu'elle est âgée de 15 ans. Le verdict tombe : Laurence souffre d'anorexie. À partir de là, ils mettent tout en oeuvre pour tenter de la guérir. Ils font appel aux plus grands médecins et l'installent dans une grande maison avec des infirmières.

Laurence remonte alors la pente et entame même des études de médecine. Pourtant, le plus dur est encore à venir. En avril 1990, une rechute grave vient bouleverser la famille. Les Chirac sont en vacances en Thaïlande quand Laurence se jette d'une fenêtre à Paris. Jacques Chirac, alors maire de la capitale, donne l'ordre de lever le voile sur cette détresse méconnue : l'anorexie. La maladie est alors révélée publiquement de même que la tentative de suicide.

Il restera dans cette vie une faille béante, qui est le destin de ma sœur

Claude Chirac
Partager la citation

Après plusieurs années en fauteuil roulant, Laurence avait retrouvé une mobilité et vivait encore récemment en rez-de-chaussée d'un appartement parisien. Malgré un emploi du temps chargé, Jacques Chirac s'est longtemps obligé à déjeuner avec sa fille aînée plusieurs fois par semaine.S'il a sacrifié sa vie à la politique, secrètement il vivait un martyr. Son autre fille, Claude Chirac, avait notamment accepter d'évoquer cette situation dans une émission réalisée par Pierre Hural, Le clan Chirac. "Il restera dans cette vie une faille béante, qui est le destin de ma sœur", avait-elle déclaré.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Décès Jacques Chirac Bernadette Chirac
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants