1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. La ville de Neuilly lance une plateforme de vote électronique en réponse à l'abstention
1 min de lecture

La ville de Neuilly lance une plateforme de vote électronique en réponse à l'abstention

La ville de Neuilly-sur-Seine teste une application de vote basée sur la technologie blockchain pour arbitrer les problématiques de la collectivité.

La ville de Neuilly-sur-Seine est devenue la plus chère de France sur le plan de l'immobilier
La ville de Neuilly-sur-Seine est devenue la plus chère de France sur le plan de l'immobilier
Crédit : MIGUEL MEDINA / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Pour inciter les citoyens à se mobiliser sur les sujets de la collectivité, la ville de Neuilly-sur-Seine lance une plateforme de vote électronique. La commune de l'ouest de l'Île-de-France a annoncé mardi 29 juin le début de l'expérimentation de l'application municipale "Neuilly Vote" pour permettre aux habitants de se prononcer en ligne sur des décisions locales. Si le test est concluant, la plateforme sera lancée en septembre.

Pas question de désigner un représentant ici, l'initiative ne vient pas suppléer le vote papier des scrutins électifs. Il s'agit plutôt d'arbitrer des choix du quotidien comme les livres qui seront mis en prêt à la médiathèque, les films projetés au cinéma ou les décisions relatives aux travaux de rénovation des équipements publics.

Un système basé sur la blockchain

En préparation depuis plusieurs mois, cette application open source repose sur une architecture semi-décentralisée conçue en collaboration avec l'association française Electis. Elle utilise un système de vote basé sur la blockchain, une technologie de distribution des données réputée immuable, infalsifiable et transparente censée garantir la probité du processus de vote. Le système a déjà été testé dans 80 universités à travers le monde.

Le maire Divers droite de Neuilly-Sur-Seine, Jean-Christophe Fromantin, estime que "pour les élections locales et nationales, cette solution plus simple, plus rapide et accessible à tous doit pouvoir se substituer au système de vote traditionnel". Selon lui, "quand la machine démocratique est cassée, il faut s'interroger sur l'offre politique mais il faut aussi faire évoluer les outils".

À lire aussi

Face à la remise en cause du système de vote traditionnel et la montée de l'abstention, la blockchain apparaît comme une solution séduisante pour donner un nouveau souffle à la vie démocratique. Mais elle comporte aussi des limites inhérentes au vote électronique, comme le risque de piratage des élections et la difficulté d'assurer le secret du vote sans la possibilité de s'isoler, susceptibles de porter atteinte à la sécurité et la sincérité des scrutins.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/