1 min de lecture Réforme constitutionnelle

La réforme constitutionnelle reste incertaine après le vote de la déchéance de nationalité

REPLAY - Mardi 9 février, les députés ont voté la déchéance de nationalité mais la révision constitutionnelle semble plus dure à conquérir.

Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier
>
Mardi 9 février, l'Assemblée a voté la déchéance de nationalité Crédit Image : AFP | Crédit Média : Dominique Tenza | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 3
Dominique Tenza et Eléanor Douet

Voté de peu. Il était 22h, mardi 9 février, lorsque 332 députés, plus nombreux que la veille, ont validé l'article 2 controversé qui inscrit la déchéance de nationalité dans la Constitution pour les auteurs de crimes et délits terroristes. À l'arrivée, un faible écart entre les pour et les contre, qui signe donc une petite victoire pour l’exécutif de François Hollande. La victoire est là, mais elle est serrée avec à peine 14 voix d'écart (162 pour, 148 contre et 22 abstentions). À la sortie Manuel Valls a tenté de faire bonne figure et jure qu'il reste serein pour la suite. "J'attends évidemment avec confiance la révision constitutionnelle, je l'espère dans quelques semaines en congrès, à Versailles", a-t-il affirmé. 

Et pourtant, lorsqu'on regarde les chiffres, impossible à ce stade de réunir les 3/5e nécessaires à la révision constitutionnelle. La gauche est déchirée et la droite est divisée. Une situation que regrette avec amertume le centriste Jean-Christophe Lagarde, qui a voté pour la déchéance, sans trop d'espoir. "Il n'y a pas de congrès possible, parce que des députés ont accepté de dire 'on peut être combattant contre les valeurs de la République, mais pouvoir rester Français'", a-t-il expliqué.

Prochaine étape, ce mercredi après-midi. Les députés vont devoir approuver l'ensemble du texte, même si le Sénat, majoritairement à droite a déjà promis de le détricoter. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réforme constitutionnelle Manuel Valls
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781796549
La réforme constitutionnelle reste incertaine après le vote de la déchéance de nationalité
La réforme constitutionnelle reste incertaine après le vote de la déchéance de nationalité
REPLAY - Mardi 9 février, les députés ont voté la déchéance de nationalité mais la révision constitutionnelle semble plus dure à conquérir.
https://www.rtl.fr/actu/politique/la-reforme-constitutionnelle-reste-incertaine-apres-le-vote-de-la-decheance-de-nationalite-7781796549
2016-02-10 04:59:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TeE0nD8EHLuXbQa-_a7pIg/330v220-2/online/image/2015/0722/7779172851_l-assemblee-nationale-le-15-juillet-2015.jpg