1 min de lecture Société

La Légion d'honneur "n'est pas une médaille de pacotille", lance un sénateur

INVITÉ RTL - Rachid Temal souhaite que ce soient les critères d'attribution qui soient revus et non la distinction en elle-même.

Christelle Rebiere L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
La Légion d'honneur "n'est pas une médaille de pacotille", lance un sénateur Crédit Image : SIPA / FRANCK LODI | Crédit Média : Stéphane Carpentier,Bénédicte Tassart | Durée : | Date :
La page de l'émission
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier et Bénédicte Tassart

Emmanuel Macron entend revaloriser la plus haute distinction nationale : la Légion d'honneur, créée par Napoléon Bonaparte en 1802. Le chef de l'État souhaite notamment "une réduction drastique" du nombre de lauréats désignés pour recevoir cette distinction de prestige. La décision a été entérinée lors du Conseil des ministres, ce jeudi 2 novembre. "C'est un écran de fumée", dénonce Rachid Temal, sénateur du Val-d'Oise et coordinateur et du Parti socialiste. "40% des gens qui reçoivent la Légion d'honneur sont des militaires. Je pense qu'ils la mérite largement", note-t-il. 

"Qu'on veuille réformer des choses, pourquoi pas, mais il faut d'abord se mettre d'accord sur ce qu'est le mérite", explique Rachid Temal, qui rappelle qu'il existe un Ordre national du mérite. "Attention à ne pas blesser des hommes et des femmes qui donnent leur temps et qui risquent leur vie pour notre pays", prévient le sénateur. 

La Légion d'honneur est accusée par ses détracteurs d'être décernée à tout le monde. "Je suis pour qu'on puisse réformer, je dis juste attention à ne pas la jeter comme ça, d'un point de vue médiatique, en disant que c'était une médaille qui ne servait à rien. Ce n'est pas une médaille de pacotille", lance Rachid Temal, qui souhaite que ce soient les critères d’attribution qui soient revus et non la distinction en elle-même. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Légion d'honneur Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants