1 min de lecture Politique

"La Force du 13", la nouvelle association politique de Jean-Noël Guérini

Le président du conseil général des Bouches-du-Rhône, Jean-Noël Guérini, qui a quitté début avril le PS, a annoncé vendredi la création de son association politique "La Force du 13".

Le président PS des Bouches-du-Rhône, Jean-Noël Guérini, le 24 janvier 2014 (Archives).
Le président PS des Bouches-du-Rhône, Jean-Noël Guérini, le 24 janvier 2014 (Archives). Crédit : AFP / ANNE-CHRISTINE POUJOULAT
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Elle s'appelle la "Force du 13". La nouvelle structure politique du président du conseil général des Bouches-du-Rhône, Jean-Noël Guérini,a été lancée ce vendredi 25 avril. Il s'agit d'une association régie par loi de 1901 dont les "cotisations seront le seul mode de financement", a annoncé M. Guérini lors d'une conférence de presse expliquant que le mouvement "fonctionnera sans faire appel à l'argent public". Le 7 avril, M. Guérini avait devancé son exclusion du PS en annonçant son départ du parti.

Vendredi, l'ancien homme fort de la fédération socialiste des Bouches-du-Rhône, mis en examen dans des dossiers de marchés publics et de détournement de fonds publics, a réaffirmé sa volonté de "balayer le passé" voulant "arrêter d'être l'otage des combinaisons politiciennes".

"1.000 adhérents d'ici à la fin de la semaine prochaine"

Le mouvement, que M. Guérini présidera "le temps de le lancer dans le paysage départemental" n'est pas destiné à "distribuer les investitures" pour les élections. "La double appartenance", entre son association et un parti politique "est possible sauf avec les extrêmes", a précisé M. Guérini en ciblant le FN.

Le président du Conseil général espère réunir "1.000 adhérents d'ici à la fin de la semaine prochaine". Il s'agira "d'élus, de maires, de responsables politiques", a indiqué l'élu citant "des adhérents de l'ancienne liste de Pape Diouf", candidat aux municipales, "des membres de la majorité municipale, du PS, du PCF" mais surtout, "à 95% des personnalités de la société civile".

À lire aussi
Emmanuel Macron prononce ses vœux aux Français le 31 décembre 2019. Emmanuel Macron
Municipales 2020 : Emmanuel Macron veut s'en détacher, explique Olivier Bost

Après l'échec de la gauche aux municipales à Marseille, "il y a un espace politique qui s'ouvre à nous", a estimé M. Guérini, précisant que son mouvement pourrait s'étendre au-delà du département.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Jean-Noël Guérini Marseille
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants