1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Justin Trudeau en visite officielle de 2 jours en France
2 min de lecture

Justin Trudeau en visite officielle de 2 jours en France

En visite officielle en France du 16 au 17 avril, le Premier ministre canadien est souvent comparé à son homologue français. Pourtant les points de divergence persistent.

Justin Trudeau et Emmanuel Macron à Taormina (Sicile) le 26 mai 2016.
Justin Trudeau et Emmanuel Macron à Taormina (Sicile) le 26 mai 2016.
Crédit : BLONDET-POOL/SIPA
Justin Trudeau en visite officielle de 2 jours en France
00:01:22
micros
La rédaction numérique de RTL

Leur première rencontre au G7 de Taormine en mai 2017 avait été de bonne augure. Depuis, Emmanuel Macron et Justin Trudeau ne cessent d'afficher leur proximité politique. Changement climatique, libre-échange, lutte pour les droits des femmes... Les points de convergence semblent nombreux. En visite officielle à Paris pour la première fois, le Premier ministre canadien veut afficher un front uni avec son homologue français. 


Et pour cause, Emmanuel Macron et Justin Trudeau semblent faits de la même étoffe. Même look et style à la "Obama", les deux dirigeants aiment afficher leur bonne entente sur la scène internationale. À Paris, le Premier ministre canadien sera même accueilli le mardi 17 avril à l'Assemblée nationale pour une allocution devant les parlementaires. On promet  d'aborder des sujets chers au duo franco-canadien comme le climatles enjeux du G7 et le CETA. 

"Nous avons tous les deux cherché à rassembler" et "avons mis l'accent sur la croissance pour tous", souligne le chef du gouvernement canadien dans un entretien au journal Les Echos. "Nous sommes totalement alignés sur ces questions mais aussi (...) sur les changements climatiques" ou "l'ordre international", insiste-t-il, en ajoutant que "c'est toujours un grand plaisir de travailler avec Emmanuel". 

Des temps troubles

La ratification de cet accord de libre-échange entre l'Union Européenne et le Canada demeure un sujet épineux. Signé à Bruxelles en octobre 2016, le CETA est loin de faire l'unanimité en France. Seul candidat ouvertement en sa faveur à la présidentielle, Emmanuel Macron peine à obtenir le soutien de la majorité sur la question

À lire aussi

L'avenir incertain du CETA n'est pas la seule épine dans le pied de Justin Trudeau. Au cœur d'une polémique environnementale nationale, le Premier ministre canadien a enchaîné les faux-pas diplomatiques. Interrogé par le quotidien canadien La mêlée politique, l'ancien ministre des Affaires étrangères canadien, Lawrence Cannon, affirme que cette visite lui permettra de "rétablir sa crédibilité". 

Même son de cloche chez Emmanuel Macron. Le président français fait face à une vague de mécontentements nationale sans précédent dans son mandat. Sa décision de se joindre aux frappes punitives occidentales en Syrie a été vivement critiqué au sein de la classe politique française. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/