1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Jean-Yves Le Drian était l'invité de RTL
2 min de lecture

Jean-Yves Le Drian était l'invité de RTL

Le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères était l'invité de RTL ce vendredi 15 décembre.

Jean-Yves Le Drian était l'invité de RTL le 1er septembre 2017
Jean-Yves Le Drian était l'invité de RTL le 1er septembre 2017
Jean-Yves Le Drian est l'invité de RTL
12:07
Israël, Corée du Nord... Ce qu'il faut retenir de l'interview de Le Drian sur RTL
12:06
micros
La rédaction numérique de RTL

"La présence iranienne et la volonté iranienne de faire un axe de la Méditerranée à Téhéran, non !", a martelé Jean-Yves Le Drian dans une émission spéciale sur la Syrie de Bachar al-Assad qui est diffusée mardi 12 décembre soir sur la chaîne France 2. Le ministre des Affaires étrangères a également demandé le départ des milices iraniennes présentes en Syrie.

À la différence des États-Unis, qui souhaitent remettre en cause l'accord sur le nucléaire iranien, les Européens, la France en tête, réclament son maintien. Cependant, ils  demandent à Téhéran de revoir son programme balistique et d'avoir une stratégie régionale moins "agressive". 

Donald Trump semble de son côté toujours aussi incontrôlable. Le 45e chef d'État américain a reconnu Jérusalem comme capitale de l'État d'Israël. Une décision accompagnée dans les faits du déménagement de l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem, dont il a ordonné les préparatifs. Ce, malgré les nombreuses contradictions et mises en garde des dirigeants du monde arabo-musulman. À commencer par la Palestine.

Comment se situe la France face à la diplomatie Trump ?

En France, le Conseil Représentatif des Institutions Juives de France (Crif), a appelé Emmanuel Macron a reconnaître à son tour Jérusalem comme capitale d'Israël. Mais le président français a qualifié de "regrettable" la décision de Donald Trump et a, quant à lui, appelé à "éviter à tout prix les violences".

À lire aussi

Concernant la Corée du Nord, Jean-Yves Le Drian rappellait sur RTL en septembre dernier que "le XXème siècle a apporté à la sécurité mondiale deux éléments importants : l'interdiction de l'usage de l'arme chimique et biologique pour tout le monde et la non-prolifération du nucléaire". Les tirs de missiles réalisés aujourd'hui par la Corée du Nord représentent "un danger pour l'ensemble de la sécurité du monde", s'alarmait déjà le ministre des Affaires étrangères. 

Face à ces nombreuses prises de position sur la Corée du Nord, Jérusalem, ou l'Iran, comment la France peut-elle agir face à la diplomatie américaine version Trump ? C'est à ces questions qu'a répondu le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères face à Élizabeth Martichoux. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/