1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Réforme du collège : "Elle va considérablement aggraver les inégalités", estime Jean-Luc Mélenchon
1 min de lecture

Réforme du collège : "Elle va considérablement aggraver les inégalités", estime Jean-Luc Mélenchon

GRAND JURY - Le co-fondateur du Parti de Gauche s'oppose au projet de réforme du collège porté par la ministre de l'Éducation nationale, pour des raisons "qui ne sont pas celles que d'autres peuvent avoir".

Jean-Luc Mélenchon, invité du Grand Jury, le dimanche 17 mai 2015
Jean-Luc Mélenchon, invité du Grand Jury, le dimanche 17 mai 2015
Crédit : RTL / Frédéric Bukajlo / Abacapress
Aurore Coulaud
Aurore Coulaud

Après avoir fait un "tour d'horizon assez complet (...), je m'oppose à cette réforme des collèges", a déclaré Jean-Luc Mélenchon, dimanche 17 mai lors du Grand Jury RTL/Le Figaro/ LCI, jugeant bon de préciser que ses raisons "ne sont pas celles que d'autres peuvent avoir".

Najat Vallaud Belkacam dit qu'elle lutte contre l'inégalité : ça fait partie du rideau de fumée dans lequel est emballé tout projet gouvernemental

Jean-Luc Mélenchon

Selon lui, même si "Najat Vallaud Belkacam dit qu'elle lutte contre l'inégalité : ça fait partie du rideau de fumée dans lequel est emballé tout projet gouvernemental. C'est une réforme qui va considérablement aggraver les inégalités", estime le député européen. "Est-ce que tout le monde a bien compris que c'est la fin du collège unique ? car évidemment les 20% [des horaires organisés à la convenance de chaque chef d'établissement] ne seront pas les mêmes suivant les collèges et par conséquent, les jeunes n'auront pas accès au savoir dans les mêmes conditions", explique-t-il.

Interrogeons-nous si le contenu de la méthode interdisciplinaire est bien maîtrisé par ceux qui veulent l'imposer

Jean-Luc Mélenchon

Dans le détail, Jean-Mélenchon estime que l'interdisciplinarité "est un exercice difficile qui requiert un savoir-faire professionnel et du temps (...) Interrogeons-nous si le contenu de la méthode interdisciplinaire est bien maîtrisé par ceux qui veulent l'imposer (...), jugeant que "ça ne tient pas debout". Quant au contenu des programmes d'histoire notamment, le député européen le trouve "lamentablement révisé". 

"Avant de se mettre à bricoler le contenu des programmes", le co-fondateur du parti de Gauche a tenu à pointer le "grand absent de la réforme" à savoir la préoccupation de l'extrême pauvreté chez certains jeunes.

À lire aussi

Après les personnalités politiques et les intellectuels, c'est au tour des enseignants de se mobiliser. Sept syndicats ont appelé à manifester mardi 19 mai.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire