1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Jean-Louis Debré : "Il manque un homme de rassemblement comme Jacques Chirac"
1 min de lecture

Jean-Louis Debré : "Il manque un homme de rassemblement comme Jacques Chirac"

REPLAY / INVITÉ RTL - Selon le président du Conseil constitutionnel, Jacques Chirac est "inquiet" pour la société française, notamment depuis les attentats de janvier.

Jean-Louis Debré le 1er octobre 2013.
Jean-Louis Debré le 1er octobre 2013.
Crédit : AFP PHOTO /ERIC FEFERBERG
Jean-Louis Debré : "Il manque un homme de rassemblement comme Jacques Chirac"
03:15
micros
La rédaction numérique de RTL

Jacques Chirac a été élu président de la République le 7 mai 1995, il y a vingt ans. "Il manque (à la politique française, ndlr) un homme comme lui, qui était un homme de rassemblement", estime Jean-Louis Debré, qui publie Le monde selon Chirac (Tallandier). Le président du Conseil constitutionnel, grand ami de l'ancien chef de l'État, estime que Jacques Chirac faisait du "dialogue des cultures" l'un de ses grands thèmes, alors que "notre vie politique est cassée et hachée par ce manque de dialogue".

Jacques Chirac est (...) inquiet et perturbé à la suite des attentats de janvier et par leurs conséquences sur la société

Jean-Louis Debré

Toujours en contact avec Jacques Chirac, Jean-Louis Debré considère que l'ex-chef de l'État est "un homme fatigué, usé mais conscient (...) inquiet et perturbé à la suite des attentats de janvier et par leurs conséquences sur la société". Jacques Chirac était, selon lui, "heureux que la France se retrouve" au moment du 11 janvier.

Il y a chez Chirac un radicalisme socialiste

Jean-Louis Debré

Un autre président, François Hollande, célèbre l'anniversaire de son élection. Le Président a été élu il y a trois ans, le 6 mai 2012. De nombreux parallèles ont déjà été établis entre les deux hommes. "Il y a chez Chirac un radicalisme socialiste, estime Jean-Louis Debré. Ceux qui se situent dans cette optique sont dans sa lignée". L'impopularité de François Hollande après trois ans de mandat est également semblable à celle qu'a connue Jacques Chirac. "C'était aussi une caractéristique de Mitterrand", rappelle le président du Conseil constitutionnel.

Jean-Louis Debré ne célébrera pas les vingt ans de l'élection de Jacques Chirac, l'ancien président ne se trouvant actuellement pas à Paris : "Je l'appellerai pour lui dire toute mon affection et toute mon amitié. C'est quelque chose de très important. Même en politique".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/