1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Jean-Frédéric Poisson et Robert Ménard en meeting commun en décembre
2 min de lecture

Jean-Frédéric Poisson et Robert Ménard en meeting commun en décembre

Le candidat chrétien-démocrate à la primaire de la droite et le maire de Béziers seront en meeting commun à la Mutualité à Paris le 12 décembre.

Poisson et Ménard
Poisson et Ménard
Crédit : AFP / RTL.fr
Philippe Peyre

Robert Ménard, le maire de Béziers, soutenu par le parti de Marine Le Pen et Jean-Frédéric Poisson, le candidat du parti Chrétien-démocrate à la primaire de la droite, seront réunis le temps d'un meeting le 12 décembre à la Mutualité, à Paris. Dans la suite logique de ce qu'a exprimé Jean-Frédéric Poisson lors du premier débat de la primaire de la droite, ils souhaitent tous les deux une "union des droites".

Seront aussi de la partie Philippe de Villiers, fondateur du Mouvement pour la France, l'ancien député Christian Vanneste, exclu de l'UMP pour des propos polémiques, Charles Beigbeder, fondateur de l'Avant-Garde, ou encore Karim Ouchikh, le président du parti Souveraineté, identité et libertés (SIEL), un satellite du FN. Avec Ménard, Poisson et de Villiers, tous ont répondu présent lors du dernier rassemblement de la Manif pour Tous le 16 octobre. Ils ont également exprimé avoir des convergences idéologiques avec Marion Maréchal-Le Pen, la nièce de Marine Le Pen.

Réunir cette droite hors les murs

Robert Ménard, sur France Info, le 21 octobre

Selon France Info, l'initiative a été évoquée lors de deux réunions en juillet et au début du mois d'octobre au "Train Bleu", le célèbre restaurant de la gare de Lyon à Paris. Ils sont neuf partisans, parmi lesquels figurent Poisson et Ménard, à avoir signé un manifeste qui défend un socle commun idéologique fondé sur "la souveraineté, l'identité, la liberté" : "Les Français (...) ont besoin d'ordre et de sécurité, de travail et de stabilité. Ils ont besoin que le terrorisme islamiste, enfant monstrueux du chaos migratoire, soit combattu avec énergie (...) Les Français veulent se sentir de nouveau chez eux en France", est-il écrit dans le document que s'est procuré France Info

"L'objectif de ce meeting est de réunir cette droite hors les murs, qui se situe entre le Front national et Les Républicains", a indiqué Robert Ménard sur la même radio, le 21 octobre 2016. "Le peuple de droite demande de l'unité. Nous répondons à cette demande", a-t-il assuré. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/