1 min de lecture Jean-Christophe Cambadélis

Jean-Christophe Cambadélis accusé d'avoir usurpé son doctorat

Selon le cofondateur de "Médiapart", le premier secrétaire du PS aurait obtenu un doctorat qu'il n'avait pas le droit de passer, ne disposant d'aucun diplôme universitaire.

Jean-Christophe Cambadélis
Jean-Christophe Cambadélis Crédit : PHILILPPE HUGUEN / AFP
Romain Renner
Romain Renner
Journaliste RTL

Une accusation violente qui pourrait causer du tort à Jean-Christophe Cambadélis. Selon Laurent Mauduit, cofondateur de Mediapart, le premier secrétaire du Parti socialiste aurait usurpé son doctorat en sociologie. Dans son ouvrage À tous ceux qui ne se résignent pas à la débâcle qui vient, dont Mediapart publie un extrait (article payant), le journaliste revient notamment sur les conditions d'obtention de ce diplôme.

Jean-Christophe Cambadélis a un projet insensé : celui d’usurper un doctorat

Laurent Mauduit, cofondateur de Mediapart
Partager la citation

Selon lui, Jean-Christophe Cambadélis aurait réussi à se faire inscrire en doctorat alors qu'il ne disposait pas du moindre diplôme universitaire lui permettant d'accéder à ce niveau. "Une chose l’ennuie : si d’aventure il passe un jour prochain au Parti socialiste, il n’a pas la moindre légitimité intellectuelle. Il est sans diplôme (...) Il a alors un projet insensé : celui d’usurper un doctorat. Son idée n’est pas de fabriquer un faux diplôme (...) Non ! Son idée, c’est d’obtenir son doctorat, et de soutenir sa thèse devant un jury régulièrement réuni", écrit Laurent Mauduit.

Un proche comme directeur de thèse

Si de nombreux médias soutiennent que Jean-Christophe Cambadélis a écrit et soutenu sa thèse en 1987 sur le thème des "mouvements sociaux sous la Ve République", le journaliste, preuve à l'appui, affirme qu'il n'en est rien. Jean-Christophe Cambadélis aurait passé son doctorat en 1985. Son sujet serait, lui, "Bonapartisme et néocorporatisme sous la Ve République".

À lire aussi
Luc Carvounas, premier candidat déclaré à la tête du PS. Parti socialiste
PS : des cadres appellent le parti à ne pas retomber dans ses "vieux démons"

Pour ce faire, le député de Paris aurait fait appel à Pierre Fougeyrollas, membre de l'OCI, une organisation qu'il fréquente lui aussi. C'est lui qui sera son directeur de thèse à l'université Pairs-VII-Jussieu. Selon Laurent Mauduit, Jean-Christophe Cambadélis disposait d'un faux diplôme universitaire. Mais l'auteur ignore si l'élu s'en est servi pour être inscrit à la faculté, trompant ainsi Pierre Fougeyrollas, ou si son directeur de thèse, aujourd'hui décédé, s'est porté garant de lui en toute connaissance de cause.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-Christophe Cambadélis Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7774347675
Jean-Christophe Cambadélis accusé d'avoir usurpé son doctorat
Jean-Christophe Cambadélis accusé d'avoir usurpé son doctorat
Selon le cofondateur de "Médiapart", le premier secrétaire du PS aurait obtenu un doctorat qu'il n'avait pas le droit de passer, ne disposant d'aucun diplôme universitaire.
https://www.rtl.fr/actu/politique/jean-christophe-cambadelis-accuse-d-avoir-usurpe-son-doctorat-7774347675
2014-09-17 13:00:37
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ZAkEu6GcwjMCToy3NH_yMQ/330v220-2/online/image/2014/0917/7774348415_jean-christophe-cambadelis.jpg