1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Jany Le Pen : "Je comprends que Jean-Marie soit blessé (...) il faut qu'il purge cette amertume sentimentale"
1 min de lecture

Jany Le Pen : "Je comprends que Jean-Marie soit blessé (...) il faut qu'il purge cette amertume sentimentale"

REPLAY / INVITÉE RTL - L'épouse de Jean-Marie Le Pen estime toutefois que les liens ne sont pas totalement rompus entre lui et sa fille, Marine.

Jany Le Pen, invitée de RTL, le 5 mai 2015
Jany Le Pen, invitée de RTL, le 5 mai 2015
Crédit : Paul Guyonnet / RTL.fr
Jany le Pen : "Je comprends que Jean-Marie soit blessé (...) il faut qu'il purge cette amertume sentimentale"
06:54
Jany le Pen : "Je comprends que Jean-Marie soit blessé (...) il faut qu'il purge cette amertume sentimentale"
06:45
micros
La rédaction numérique de RTL

Jean-Marie Le Pen a été suspendu de son statut d'adhérent du Front national par les instances du Front national présidées par sa fille Marine, lundi 4 mai. Une assemblée générale extraordinaire, qui aura lieu d'ici trois mois, devrait décider de la suppression de son titre de président d'honneur. Des sanctions prises à cause de ses propos controversés dans Rivarol.

Le fondateur du FN parle de "trahison" et n'hésite pas à dire qu'il répudie sa fille. "Je comprends qu'il soit indigné, révolté et blessé (...) Il parle dans la précipitation", estime Jany Le Pen, son épouse. Selon elle, Jean-Marie Le Pen sentait depuis plusieurs mois que le vent allait tourner. "Malheureusement depuis pas mal de temps, il ressentait qu'il n'était guère le bienvenu (...) Il a commencé à sentir qu'elle voulait être une grande chef toute seule", explique-t-elle.

Jany Le Pen considère toutefois que les liens ne sont pas définitivement rompus entre Jean-Marie et Marine. "Il est si peu rancunier (...) Si elle fait un geste et qu'elle se rend compte qu'elle l'a blessé", avance-t-elle. L'épouse de Jean-Marie Le Pen réfute également l'idée selon laquelle l'apparition de son mari sur scène le 1er mai était une provocation envers Marine : "Il ne voulait pas l'humilier mais il voulait monter et saluer son public, partir en disant 'bonne chance' à sa fille".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/