1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Malgré les propos d'Éric Zemmour, Jacline Mouraud "n'a pas l'intention de quitter Reconquête"
1 min de lecture

Malgré les propos d'Éric Zemmour, Jacline Mouraud "n'a pas l'intention de quitter Reconquête"

Contactée par RTL, Jacline Mouraud affirme qu'elle n'a pas "l'intention de quitter Reconquête", malgré les propos controversés d'Éric Zemmour, qui estime que "la France populaire est analphabète".

Jacline Mouraud en octobre 2019
Jacline Mouraud en octobre 2019
Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Marine Derquenne

Lors d'une réunion du comité politique de Reconquête dans le Var mardi 21 juin, Éric Zemmour aurait lancé que "les classes populaires sont analphabètes", d'après des propos rapportés par L'Express. Une sortie qui aurait provoqué la colère de certains cadres du parti, dans un contexte déjà tendu en interne à la suite des débâcles électorales du printemps. 
Les équipes d'Éric Zemmour ont cependant précisé à RTL que l'ex-polémiste avait démenti cette phrase sur Paris Première mercredi 22 juin dernier. 

Jacline Mouraud a, quant à elle, condamné ces propos, estimant que c'était "une insulte au peuple de France qu'(elle) défend de toutes (ses) forces". Sollicitée pour savoir si l’expression 'la France populaire est analphabète' a été prononcée par Éric Zemmour
l'ancienne figure des "gilets jaunes" le confirme ce jeudi soir à RTL. "Je confirme qu'il (Éric Zemmour) a dit cette phrase. Il y avait plus de 20 personnes autour de cette table. Les personnes qui disent que c'est faux sont des menteurs", lance-t-elle. Mais elle l'assure, elle n'a pas pour autant l'intention de quitter le parti. "Le parti Reconquête est en réalité un bijou qu'il va falloir faire briller", assure-t-elle.


Nos confrères de L'Express racontent que "le ton est rapidement monté" au cours d'un premier comité politique post-présidentielle qui a eu lieu il y a deux jours. Après un premier tour de table entre les cadres présents, le vice-président de Reconquête Jérôme Rivière et Éric Zemmour ont failli en venir aux mains. Les cadres dénoncent le fonctionnement du parti jugé "autocratique", accusant Sarah Knafo et Guillaume Peltier d'avoir fait un "hold-up".

La rédaction vous recommande

 

À lire aussi

À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.