1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. INVITÉE RTL - Taxe sur les superprofits : Pannier-Runacher préfère évoquer "une contribution"
1 min de lecture

INVITÉE RTL - Taxe sur les superprofits : Pannier-Runacher préfère évoquer "une contribution"

S'inscrivant dans la ligne dictée par Emmanuel Macron, la ministre de la Transition énergétique a évoqué "un assez large consensus" des pays européens.

Agnes Pannier Runacher invitée du grand Jury RTL LCI  Le figaro le 11/09/2022.
Agnes Pannier Runacher invitée du grand Jury RTL LCI Le figaro le 11/09/2022.
Crédit : Nicolas Kovarik /Agence 1827 /RTL
Le Grand Jury d'Agnès Pannier-Runacher
00:49:50
Le Grand Jury d'Agnès Pannier-Runacher
00:49:50
Marie-Pierre Haddad

Taxe contre contribution. Alors que l'opposition à gauche veut faire de la taxe sur les superprofits une des thématiques de la rentrée, Emmanuel Macron, lui, préfère plancher sur une contribution au niveau européen.

Invitée du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI ce dimanche 11 septembre, la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher a évoqué "un assez large consensus" des pays européens "sur le fait qu'il était nécessaire maintenant de mettre en place une contribution sur les producteurs d'énergie". Pourquoi ne pas évoquer le mot "taxe" ? "C'est une contribution pour des raisons de fonctionnement européen : une taxe, ça suppose l'unanimité des États membres, une contribution cela suppose une majorité qualifiée", a-t-elle précisé. 

Selon la ministre, il ne s'agit pas d'"une épine dans le pied du gouvernement". "EDF ne fait pas de superprofits, les énergéticiens qui produisent en France ne font pas de superprofits et avec cette taxe européen, a-t-elle dit avant de se reprendre : cette contribution européenne, nous sommes en situation de faire en sorte que tout le monde paye". 

Emmanuel Macron et l'exécutif semblent aussi frileux sur le fait d'employer le mot "superprofits". On l'utilise "comme si c'était quelque chose de négatif", a estimé Agnès Pannier-Runacher qui "constate une situation où vous avez des acteurs qui font plus de bénéfices que ce qu'ils pourraient faire dans un fonctionnement normal du marché". "J'en tiens compte et je fais en sorte qu'ils apportent leur part au budget collectif".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire