1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. INVITÉ RTL - GHB : Darmanin annonce des "propositions" faites "d'ici la fin du mois de janvier"
1 min de lecture

INVITÉ RTL - GHB : Darmanin annonce des "propositions" faites "d'ici la fin du mois de janvier"

Selon "Le Parisien", les saisies de GHB ont triplé à Paris, dans les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne entre 2020 et 2021.

Gérald Darmanin, invité du Grand Jury sur RTL
Gérald Darmanin, invité du Grand Jury sur RTL
Crédit : RTL
L'INTÉGRALE - Le Grand Jury (12/12/21)
00:52:52
L'INTÉGRALE - Le Grand Jury (12/12/21)
00:52:52
Marie-Pierre Haddad

Depuis quelques semaines, les témoignages de femmes victimes de viol ou d'agressions sexuelles dans des bars ou discothèques de France se multiplient sur les réseaux sociaux et mettent en cause le GHB, surnommé la "drogue du violeur". 

Le mouvement est né il y a un mois en Belgique sous le hashtag #Balancetonbar, après plusieurs cas d'agressions rapportés dans les bars d'un quartier étudiant bruxellois. Certaines victimes soupçonnent leur agresseur, client ou membre du personnel de l'établissement, de les avoir droguées à leur insu avant de passer à l'acte. 

Dans Le Parisien, Thierry Fontaine, patron de discothèque et président du syndicat l’UMIH Nuit demande que la police les forme. Il observe aussi que l'usage du GHB est en hausse depuis les confinements. Les saisies de cette drogue à Paris, dans les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne ont triplé entre 2020 et 2021, passant de 5 à 15 kilos, ajoute le journal.

Une alerte entendue par Gérald Darmanin. Invité du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI ce dimanche 12 décembre, le ministre de l'Intérieur déclare : "On doit mieux former les personnes, on doit mieux repérer cette drogue, c'est certain. On doit aussi fermer les établissements qui après moults rappels et moults faits ne font pas la police dans leur établissement".

Et d'ajouter : "Mais je ne veux pas rejeter la faute sur eux. Les services de police et de gendarmeries doivent mieux travailler, en amont, avec les professionnels. D'ici la fin du mois de janvier, nous aurons propositions très prochainement".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire