1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. INVITÉ RTL - Drapeau européen sous l'Arc de Triomphe : Geoffroy Didier évoque "une faute politique"
1 min de lecture

INVITÉ RTL - Drapeau européen sous l'Arc de Triomphe : Geoffroy Didier évoque "une faute politique"

Le porte-parole de la candidate à la présidentielle Valérie Pécresse fustige le choix fait le gouvernement. Ce 1er janvier, la France prenait la présidence tournante de l'Union européenne.

Le drapeau européen flottant sous l'Arc de Triomphe, à Paris, ce 1er janvier 2022.
Le drapeau européen flottant sous l'Arc de Triomphe, à Paris, ce 1er janvier 2022.
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
INVITÉ RTL - Drapeau européen sous l'Arc de Triomphe : Geoffroy Didier évoque "une faute politique"
00:05:10
micro generique
Sébastien Krebs - édité par Benoît Leroy

La droite fulmine. Ce samedi 1er janvier, la France prend la présidence de l'Union européenne pour les six prochains mois. À cette occasion, le gouvernement a décidé de parer de nombreux monumentsnationaux aux couleurs de l'UE. Une initiative dénoncé par la droite. Valérie Pécresse évoquant "un effacement des valeurs françaises", ce samedi.

"J'ai été choqué de voir Emmanuel Macron décider d'enlever le drapeau français situé sous l'Arc de Triomphe et de lui substituer le drapeau européen", a déclaré Geoffroy Didier, porte-parole de la candidate Les Républicains à la présidentielle. À noter, cependant, le drapeau national n'a pas été décroché à cette occasion, celui-ci n'étant mis en place que lors de cérémonies officielles : 8-Mai, 14-Juillet, 11-Novembre, etc.

"À l'occasion de la présidence français de l'Union en 2008, sous Nicolas Sarkozy, les deux drapeaux flottaient sous l'Arc de Triomphe pour exprimer une identité française et un attachement au projet européen", rappelle l'homme de droite au micro de RTL. "C'est au mieux maladroit, au pire une faute politique. Cela traduit une conviction fédéraliste", considère-t-il.

Ce samedi, le parti de droite réclame à l'exécutif de rajouter le drapeau français sous le monument. Plus tôt dans la journée, Geneviève Darrieussecq, la secrétaire d'État chargée des Anciens combattants a considéré qu'il s'agissait d'une "polémique populiste". 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.