1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. ÉDITO - UE : Macron et Draghi veulent réformer les règles budgétaires européennes
2 min de lecture

ÉDITO - UE : Macron et Draghi veulent réformer les règles budgétaires européennes

Le président français et le Premier ministre italien ont appelé les pays de l'Union européenne à réformer les règles budgétaires européennes pour augmenter les dépenses d'investissement.

Emmanuel Macron et Mario Draghi le 26 novembre 2021
Emmanuel Macron et Mario Draghi le 26 novembre 2021
Crédit : Domenico Stinellis / POOL / AFP
Macron et le Financial Times
00:03:44
Macron et le Financial Times
00:03:44
François Lenglet

Le Financial Times, quotidien britannique de la finance, a publié un article signé par deux auteurs éminents. Excusez du peu, il s’agit d’Emmanuel Macron et de Mario Draghi, Premier ministre italien. Les deux leaders lancent, avec ce texte, les grandes manœuvres pour faire sauter les règles budgétaires de la zone euro. Vous vous souvenez de ces fameux critères de Maastricht, qui interdisaient les déficits supérieurs à 3% du PIB ? Ils ont volé en éclats avec la crise covid – en réalité, la France ne les a quasiment jamais respectés. Il faut donc reconstruire un cadre budgétaire qui permette le développement économique de l’Europe, disent les deux auteurs. Si je traduis en français, ça veut dire laissez-nous désormais nous endetter sans contrainte. 

Nos deux compères commencent par faire acte de contrition, en expliquant qu’il faut bien sûr se désendetter. Rappelons que France et Italie sont les pays les plus endettés de la zone euro, après la Grèce. Mais aussitôt après, ils expliquent en long et en large qu’il est désormais indispensable de dépenser davantage, pour rester dans la course technologique et, bien sûr, préparer la transition écologique qui nécessite de nombreux investissements.

Il faut donc, nous expliquent-ils, sortir de la comptabilité publique les investissements, qui pourraient être réalisés sans être comptés par l’Europe dans le déficit. Il faut encore, disent-ils, reconduire l’opération de l’année dernière, qui avait vu la Commission s’endetter pour financer un gigantesque plan de relance après la crise sanitaire. Dette, redette, dépense et superdépenses, à l’échelon national et à l’échelon européen, voilà le programme de nos deux larrons. 

Aberrant que cette injonction vienne de la France et de l'Italie

Il est tout de même utile d'investir. Mais qu’une telle injonction vienne de la France, historiquement l’un des plus mauvais gestionnaires de l’argent public de la zone euro, qui vient de dépenser des dizaines de milliards dans d’innombrables programmes de relance, sur l’hydrogène, le spatial, la voiture, c’est aberrant. Qu’elle vienne de l’Italie, qui vient de recevoir 200 milliards d’euros pour dépenser pour l’avenir, 10% de son PIB, c’est aberrant. Et que ces deux pays se permettent se demander d’assouplir les règles budgétaires, c’est comme deux alcooliques qui demandent les clés de la cave en prétendant vouloir la surveiller. 

Que vont décider nos voisins européens ?

À écouter aussi

L’idée de faire la distinction entre les investissements et les dépenses de fonctionnement n'est pas facile à mettre en œuvre. Par exemple, les salaires des profs, c’est du fonctionnement, puisqu’on paye des fonctionnaires, ou bien de l’investissement, puisqu’on forme le capital humain de demain ? Idem pour l’achat de voitures pour les policiers, ou la construction de prisons, qui augmentent la sécurité d’une société, c’est du fonctionnement ou de l’investissement ? Avec un règle de ce genre, la comptabilité budgétaire européenne n’aura plus aucun sens.

Macron et Draghi ont bien choisi leur moment. Le nouveau gouvernement allemand veut lui aussi investir, après l’immobilisme désastreux de Merkel. Même les Néerlandais, réputés les plus rigoureux, se sont amollis sur le sujet. La clé de la cave n’est peut-être pas si lointaine pour Paris et Rome. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/