1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. INVITÉ RTL - Accord LFI-PS pour les législatives : "Ce projet n'est pas acceptable", estime Rachid Temal
2 min de lecture

INVITÉ RTL - Accord LFI-PS pour les législatives : "Ce projet n'est pas acceptable", estime Rachid Temal

Le porte-parole et sénateur du Parti socialiste est contre les contours de l'accord conclu entre son parti et la France Insoumise.

Les instances dirigeantes du PS se rendant à la table des négociations avec la France Insumise.
Les instances dirigeantes du PS se rendant à la table des négociations avec la France Insumise.
Crédit : Alain JOCARD / AFP
Accord LFI-PS pour les législatives : "Ce projet n'est pas acceptable", estime Rachid Temal
00:06:01
Dominique Tenza - édité par Alexandre Bozio

Au lendemain de l'accord conclu entre le PS et la France insoumise en vue des prochaines élections législatives, certains socialistes comme Stéphane Le Foll ou François Hollande se sont farouchement opposés à cette alliance. D'autres, pourtant favorables à l'union de la gauche, ne sont pas d'accord avec les contours de cet accord et regrettent notamment une forme d'alignement sur le programme de la France insoumise.

C'est notamment le cas de Rachid Temal, porte-parole et sénateur socialiste qui était invité de RTL ce jeudi matin : "Je crois qu'il faut revoir la copie. Ma demande aujourd'hui c'est, oui à l'union, mais ce projet qui nous est proposé n'est pas acceptable en l'état". Il pointe du doigt le faible nombre de circonscriptions donné aux candidats du PS : "70 circonscriptions ce n'est pas acceptable, cela en fait 507 sans candidat socialiste, et je crois qu'en France, la première force territoriale de gauche, ce sont bien les socialistes. Nous avons cinq présidents de région, un tiers des départements de France et des centaines de maires". 

Rachid Temal revient aussi sur les nombreux compromis que son parti est obligé de faire en se rattachant à cet accord : "Il est clair que dans une coalition classique, chacun vient avec des propositions et de la valeur ajoutée et on additionne. Aujourd'hui, c'est de la soustraction. Il y a le programme de Jean-Luc Mélenchon qu'il faut accepter ou pas. C'est pour le moment un alignement idéologique derrière Jean-Luc Mélenchon". Il a enfin précisé qu'il voterait contre ce projet lors du Conseil national du PS qui doit se tenir ce jeudi mais a affirmé qu'il ne quitterait pas le parti en cas d'accord définitif avec LFI : "Je suis socialiste et le Parti socialiste n'appartient pas à Olivier Faure". 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.