1 min de lecture Migrants

Grande-Synthe : "On ne laissera pas se reconstituer le camp", assure Matthias Fekl

INVITÉ RTL - Le ministre de l'Intérieur assure que "l'enquête suit son cours" après le violent incendie qui a ravagé le camp de Grande-Synthe. 1.200 personnes ont déjà été relogées.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
QG de Marine Le Pen incendié : "C'est un acte innaceptable", juge Matthias Fekl Crédit Image : Johanna Guerra / RTLNET | Crédit Média : RTLNET | Date :
La page de l'émission
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Près de 1.500 personne ont vu leur habitat réduit à un tas de cendres. Dans la nuit du lundi 10 au mardi 11 avril, un violent incendie, provoqué par des violences internes, a détruit le camp humanitaire de la Linière, à Grande-Synthe. "L'enquête suit son cours. Nous sommes là pour les reloger en urgence, nous avons regardé département par département pour voir quelles étaient les places disponibles pour les reloger. Nous sommes mobilisés", assure Matthias Fekl. 

Le ministre de l'Intérieur, qui était sur place avec Emmanuelle Cosse mardi 11 avril, assure qu'il faut être "implacable" et "intraitable" dans cette situation. "Il y a des solutions d'hébergement digne qui sont en train d'être trouvées, on ne laissera pas se reconstituer le camp de Grande-Synthe", lance Matthias Fekl au micro de RTL qui refuse de "laisser ces zones de non-droit".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Migrants Matignon
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants