1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Gilets jaunes" : l'effigie de Macron décapitée en Charente, signalement à la justice
1 min de lecture

"Gilets jaunes" : l'effigie de Macron décapitée en Charente, signalement à la justice

Ces faits sont "susceptibles d'être qualifiés pénalement", explique la préfecture dans un communiqué.

Une manifestation de "gilets jaunes"
Une manifestation de "gilets jaunes"
Crédit : XAVIER LEOTY / AFP
Marie-Pierre Haddad & AFP

Un pantin à l'effigie du président Emmanuel Macron a été décapité, vendredi 21 décembre au soir lors d'une manifestation de "gilets jaunes" à Angoulême. Une "mise en scène macabre" qui a été signalée au parquet d'Angoulême, a annoncé, le lendemain, la préfecture de Charente. 

Ces faits "portent gravement atteinte tant à la personne qu'à la fonction du président de la République" et sont "susceptibles d'être qualifiés pénalement", précise la préfecture dans un communiqué. C'est la préfète de la Charente, Marie Lajus, qui les a signalés au parquet du TGI d'Angoulême. "Cette manifestation avait fait l'objet d'une déclaration en préfecture mais le détail de son déroulement n'avait pas été précisé", précise la préfecture. 

Pour ce sixième samedi consécutif de mobilisation à Paris, en début de matinée, un appel a été lancé sur la page Facebook d'Eric Drouet, l'une des figures du mouvement, pour aller sur la butte Montmartre. Environ 200 personnes, encadrées par les forces de l'ordre, ont quitté le 18ème arrondissement et défilent actuellement dans le centre de la capitale.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/