2 min de lecture Primaire PS

Gérard Filoche : "Ce n'est pas moi qui devrais être sur la sellette, c'est Manuel Valls"

INVITÉ RTL - Le candidat socialiste à la primaire de la gauche appelle les électeurs à barrer la route à Manuel Valls en janvier.

micro générique L'invité RTL du week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
Gérard Filoche : "Ce n'est pas moi qui devrait être sur la sellette, c'est Manuel Valls" Crédit Image : AFP | Crédit Média : Bernard Poirette | Date :
La page de l'émission
Bernard Poirette
Bernard Poirette et Ludovic Galtier

Il est l'un des neuf candidats à avoir déposer ses parrainages auprès de la Haute autorité le 15 décembre. Gérard Filoche, qui défend notamment l'augmentation des salaires, saura s'il est officiellement candidat à la primaire de la gauche ce samedi 17 décembre. Pour l'homme de 70 ans, les dés sont pipés. "Ça fait huit jours qu'ils disent que je n'y suis pas. J'ai bien entendu que M. Borgel (président du comité d'organisation de la primaire de la gauche, ndlr) ne souhaitait pas que j'en sois. Et bien entendu, Jean-Christophe Cambadélis (premier secrétaire du Parti socialiste, ndlr) ne m'a pas répondu quand je l'ai interrogé."

Gérard Filoche, qui a rappelé être un militant socialiste depuis plus de deux décennies, regrette que certains candidats (Sylvia PinelJean-Luc Bennahmias et François de Rugy), parce qu'ils ne sont pas membres du Parti socialiste, n'aient pas besoin de parrainages. "Moi, on ne m'a pas même pas donné le listing. J'ai des amis bénévoles qui ont passé leur temps à travailler, à retrouver les noms, les adresses : on en a déposés 31 et on a déposé ce que personne n'est capable de faire : 13.500 signatures de socialistes."

Votez contre El Khomri les 22 et 29 janvier, venez tous lui dire que vous n'avez pas accepté ça

Gérard Filoche, candidat à la primaire de la gauche
Partager la citation

Depuis le lancement de sa campagne, qu'il mène depuis juin 2016, Gérard Filoche appelle à "sauver" le Parti socialiste. "Il faut revenir aux fondamentaux de Jaurès, il ne faut pas suivre la voie de Valls, de Macron et de Hollande. "Manuel Valls nous a imposés une loi qui casse un siècle de droit du travail. Je ne peux pas supporter la loi El Khomri, une loi qui fait que les humains doivent se soumettre aux entreprises. Manuel Valls ne devrait pas se présenter, ce n'est pas moi qui devrait être sur la sellette, c'est Manuel Valls."

Et l'élu socialiste de lancer un appel aux militants de gauche : "Il y a une façon de pouvoir mettre fin à ça : votez contre El Khomri les 22 et 29 janvier, venez tous lui dire que vous n'avez pas accepté ça et désignez un candidat de la gauche socialiste. Si un candidat de la gauche socialiste (l'emporte), il pourra appeler Jean-Luc Mélenchon, il pourra appeler Yannick Jadot et il dira : "nous allons faire un programme commun". Et il y aura un nouvel espoir avec la gauche."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire PS Gérard Filoche Manuel Valls
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants