1 min de lecture Présidentielle 2017

Georges Fenech appelle "tous les élus responsables" à parrainer Alain Juppé

Le député LR avait été le premier à évoquer "un plan B", pour remplacer la candidature de François Fillon.

Georges Fenech, le 7 avril 2016 à Bruxelles
Georges Fenech, le 7 avril 2016 à Bruxelles Crédit : JOHN THYS / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

François Fillon ira au bout de l'élection présidentielle, coûte que coûte. C'est ce qu'il a annoncé hier lors d'une conférence de presse. Le candidat de la droite en a profité pour révéler qu'il serait convoqué le 15 mars prochain par les juges d'instruction, en vue d'une mise en examen. Mais cela n'entame en rien sa détermination, qui sera d'ailleurs "redoublée". 

Mais cette volonté de vouloir se présenter envers et contre tout inquiète à droite. Certains ont même lâché le candidat, à l'image de Bruno Le Maire, qui a démissionné de ses fonctions auprès de François Fillon quelques minutes après sa prise de parole. Depuis, d'autres ont suivi le mouvement, à l'image du député Franck Riester, de la sénatrice Fabienne Keller, ou encore de la vice-présidente de l'Assemblée nationale Catherine Vautrin. 

Georges Fenech fait également partie de ceux qui souhaitent son retrait. Dès les premiers jours de l'affaire des supposés emplois fictifs, il avait été le premier à parler d'un "plan B" pour remplacer François Fillon, avant finalement de se ranger derrière lui, en faisant "acte de loyauté". Mais le député Les Républicains du Rhône est revenu à sa position initiale ce jeudi 2 mars. Invité sur Franceinfo, il a estimé que la droite devait se prémunir de "la chute imminente" de François Fillon". 

"J'appelle tous les élus responsables dans ce pays à adresser au Conseil constitutionnel leurs parrainages pour Alain Juppé", a dit Georges Fenech. "Pour moi il me semble être le seul aujourd'hui, par son expérience, à pouvoir reprendre le flambeau", a-t-il ajouté. 

À lire aussi
François Hollande à Blois, le 14 novembre 2018 présidentielle 2017
Présidentielle 2017 : François Hollande regrette de ne pas s'être présenté

Invitée de RTLMidi jeudi 2 mars, Fabienne Keller, sénatrice LR et ancienne porte-parole d'Alain Juppé, a réclamé un retrait de François Fillon au profit du maire de Bordeaux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 François Fillon Alain Juppé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants