2 min de lecture François Hollande

Gayet - Hollande : la semaine agitée de Valérie Trierweiler

Valérie Trierweiler, hospitalisée pendant plus d'une semaine, doit encore se reposer quelques jours à la résidence de la Lanterne. L'épilogue d'une semaine difficile pour la première dame.

Valérie Trierweiler le 14 juillet 2013.
Valérie Trierweiler le 14 juillet 2013. Crédit : AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Un déferlement médiatique qui ferait presque passer l'histoire du "Tweet" pour une banale anecdote dans son parcours de première dame. Valérie Trierweiler est au centre de toutes les attentions depuis que le magazine Closer a fait sa "une" sur une supposée liaison entre François et Julie Gayet, vendredi 10 janvier.

Hospitalisée après avoir appris la nouvelle, elle a quitté l'hôpital samedi 18 janvier pour la résidence présidentielle la Lanterne, tandis que François Hollande a promis de "clarifier" sa situation avant le 11 février, date d'un voyage officiel aux États-Unis.

Retour sur les dix jours très mouvementés que vient de vivre Valérie Trierweiler.

"Un TGV dans le buffet"

À lire aussi
La chronique de Laurent Gerra humour
La chronique de Laurent Gerra du 18 juin 2019

Jeudi 9 janvier, à quelques heures de la parution du magazine people, c'est François Hollande qui se charge d'annoncer à Valérie Trierweiler la véritable bombe médiatique qui va tomber. La première dame prend alors un "TGV dans le buffet", selon l'expression d'une de ses amies citée par le Parisien.

"Je crois qu'elle a eu, comme le dit son conseiller, une sorte de coup de blues. C'était assez violent quand même pour une Première dame de voir sa vie privée étalée dans la presse", explique l'un de ses anciens collègues, le journaliste du Parisien Frédéric Gershel, sur RTL.

L'hospitalisation

Si, contrairement à ce qui a été dit, elle n'a pas fait pas de crise de nerf au moment de l'annonce de François Hollande, elle s'est "effondrée", selon son cercle rapproché. Au point qu'elle a dû être prise en charge à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière dès le lendemain de la nouvelle foudroyante.

Peu d'éléments fuitent concernant son état. Selon les informations recueillies par RTL, sa tension reste très faible pendant plusieurs jours et elle a du mal à tenir debout. Son moral est au plus bas mais elle n'est pas coupée du monde et communique avec des proches.

Dans un premier temps, François Hollande n'est pas autorisé à lui rendre visite. Les médecins considèrent qu'il faut la protéger. Valérie Trierweiler ne recevra François Hollande que le vendredi 17 janvier.

Des réactions en chaîne

Durant toute cette semaine, le web s'enflamme et le statut de la première dame refait débat. François Hollande lui, préfère ne pas commenter cette affaire lors de sa conférence de presse du 12 janvier, invoquant la vie privée.

Mais il assure qu'il donnera plus de détails avant le 11 février, date à laquelle le couple était attendu pour un voyage officiel aux Etats-Unis. L'actrice Julie Gayet, pour sa part, décide d'attaquer le magazine Closer.

La sortie et l'attente d'une explication

Après un peu plus d'une semaine d'hospitalisation, la première dame quitte finalement l'hôpital le samedi 18 janvier. Elle prend alors la direction de la résidence présidentielle de Versailles, la Lanterne. Pour la première fois depuis le début de "l'affaire", Valérie Trierweiler sort de son silence, et se fend d'un petit message de remerciement à ses soutiens sur Twitter.

Son fils de 16 ans, Leonard, décide lui aussi de réagir sur le réseau social.

Désormais, l'heure est au repos pour la première dame qui devrait rester à la Lanterne quelques jours, pour "rester au calme", selon Paris Match. Une quiétude peut-être seulement troublée par une visite de François Hollande ce dimanche, croit savoir le JDD.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Hollande Julie Gayet Valérie Trierweiler
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7768973534
Gayet - Hollande : la semaine agitée de Valérie Trierweiler
Gayet - Hollande : la semaine agitée de Valérie Trierweiler
Valérie Trierweiler, hospitalisée pendant plus d'une semaine, doit encore se reposer quelques jours à la résidence de la Lanterne. L'épilogue d'une semaine difficile pour la première dame.
https://www.rtl.fr/actu/politique/gayet-hollande-la-semaine-agitee-de-valerie-trierweiler-7768973534
2014-01-19 20:23:21
https://cdn-media.rtl.fr/cache/CEbmRURdlwQ3Y2WPdZ11cQ/330v220-2/online/image/2014/0113/7768787428_valerie-trierweiler-le-14-juillet-2013.jpg