1 min de lecture Coronavirus

Fraudes au chômage partiel : 700 entreprises suspectées, annonce Élisabeth Borne sur RTL

INVITÉE RTL - La ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion a annoncé que 25.000 contrôles avaient déjà été réalisés. 50 000 vérifications supplémentaires doivent avoir lieu d'ici la fin de l'été.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Elisabeth Borne était l'invitée de RTL mardi 28 juillet 2020 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Jérôme Florin
Jérôme Florin édité par Félix Roudaut

L'extension du recours au chômage partiel pendant le confinement a suscité des convoitises : le parquet de Paris a annoncé le 10 juillet enquêter sur des escroqueries "massives" impliquant des flux financiers internationaux qui auraient coûté au moins 1,7 million d'euros de préjudice aux finances publiques. Une situation qui désole Élisabeth Borne, qui a promis la plus grande fermeté face aux fraudeurs.

"On sera intraitable avec ceux qui détournent ce système", a ainsi déclaré la ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, mardi 28 juillet 2020 sur RTL. L'ex-ministre de la Transition écologique et solidaire du gouvernement Philippe a annoncé que 25.000 contrôles avaient déjà été réalisés et 50.000 vérifications supplémentaires doivent avoir lieu d'ici la fin de l'été. Pour l'heure, 700 entreprises françaises se trouvent dans le collimateur pour suspicion de fraude et 700 pour suspicion d'escroquerie. Chaque dossier sera transmis à la justice.

Une mesure "indispensable"

Malgré les fraudes, Élisabeth Borne reste convaincue par l'efficacité de cette mesure "indispensable" qui a bénéficié à plusieurs millions de Français au plus fort de la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus. "On peut se dire qu'en France, quand l'activité économique s'arrête, l'État a pris en charge tout ou partie du salaire de 9 millions de Français", se félicite-t-elle sur notre antenne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Chômage Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants